Tribune libre de Thierry Robert :

Compagnies aériennes : "il faut une clarification des pratiques tarifaires"


Publié / Actualisé
Lors de la séance des questions au gouvernement ce mardi 16 février 2016, Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, a interrogé Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, sur le fait que les trois compagnies aériennes, Air France, Air Austral et Corsair aient augmenté leurs tarifs quasiment au même moment. Le député saint-leusien demande "une clarification des pratiques tarifaires". A l'issue de la séance à l'Assemblée nationale, il a publié le communiqué suivant :
Lors de la séance des questions au gouvernement ce mardi 16 février 2016, Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, a interrogé Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, sur le fait que les trois compagnies aériennes, Air France, Air Austral et Corsair aient augmenté leurs tarifs quasiment au même moment. Le député saint-leusien demande "une clarification des pratiques tarifaires". A l'issue de la séance à l'Assemblée nationale, il a publié le communiqué suivant :

Nous sommes habitués soit aux réponses sans saveur des membres du gouvernement lorsque des questions de fond sont posées soit aux agitations récurrentes sur des sujets politiciens à l’occasion des séances de questions au gouvernement.

Aujourd’hui, je salue Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, qui s’est montré préoccupé par le sujet et a bien voulu concédé qu’un vrai problème existait quant à l’opacité de la fixation des prix des billets d’avion entre La Réunion et l’Hexagone. A cause du montant de la surcharge carburant d’une part et concernant la simultanéité des hausses de tarifs annoncées par les trois compagnies desservant notre île d’autre part.

Le ministre a souligné " l’importance de ce sujet " et a confirmé avoir " observé des comportements tarifaires non justifiés jusqu’alors. "

Il a demandé une " clarification des pratiques tarifaires " à Air France et a demandé à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de se rapprocher des compagnies aériennes concernées afin que la lumière soit faite sur ce sujet. Il a ajouté qu’il rendrait compte ensuite des résultats de ces investigations.
Je resterai évidemment vigilant sur les suites qui seront données à ces annonces et espère que la lumière sera faite le plus rapidement possible sur les processus de formation des prix de billets d’avion s’agissant des vols entre La Réunion et la métropole.

C’est une question importante sur des pratiques vraisemblablement en défaveur des Réunionnais et de leur pouvoir d’achat.

Thierry Robert

   

3 Commentaire(s)

, Posté
Mr Macron est prêt à analyser la problématique du coût du billet, cependant on attend toujours de nouvelles mesures concernant la continuité territoriale? Cordonnier mal chaussé?!
Eric, Posté
Les compagnies doivent se mettre dans le rouge pour satisfaire aux souhaits du Seigneur de St Leu?!
Henry, Posté
Qu'est ce qui n'est pas clair aux yeux du député? Durant des années, il ne s'est jamais manifesté sur ce sujet. Seulement Mr fait comme son amie la Bareigts, il se montre en action pour tenter de faire le bilan l'année prochaine, en espérant garder son siège!