Tribune libre de Thierry Robert :

"Le Cirque de Cilaos et ses habitants sont toujours autant soumis aux aléas climatiques"


Publié / Actualisé
Thierry Robert rend public son courrier envoyé au Président de Région Didier Robert le 25 février concernant la sécurisation de la RN5, route de Cilaos, après les fortes pluies de jeudi.
Thierry Robert rend public son courrier envoyé au Président de Région Didier Robert le 25 février concernant la sécurisation de la RN5, route de Cilaos, après les fortes pluies de jeudi.

Monsieur le Président,

Ces dernières heures, La Réunion et particulièrement le sud et l'ouest ont été touchés par des pluies diluviennes. Les conséquences pour la population sont importantes, le réseau routier du sud est dégradé à plusieurs endroits : routes inondées, radiers submergés, glissement de terrain, éboulis,...

Comme à chaque épisode pluvieux, les habitants de Cilaos ou toutes personnes devant se rendre dans le Cirque paient un lourd tribu : de nouveau, la RN5 est coupée en raison d'un éboulis et de nouveau, la Commune de Cilaos est isolée. C'est sans compter les risques quotidiens que sont contraints de prendre les usagers de cette route qui relève de la responsabilité de la Région.

A votre arrivée à la Région en 2010, lors de votre discours d'investiture, vous avez déclaré : "Nous aurons à finaliser de manière urgente (…) la sécurisation de la RN5 entre Saint-Louis et Cilaos. L'ensemble des études devra être rendu avant la fin de cette année".

Cinq années se sont écoulées depuis vos engagements et faute de les avoir tenus, le Cirque de Cilaos et ses habitants sont toujours soumis aux aléas climatiques qui impactent presque systématiquement la liaison entre Cilaos et Saint-Louis. Cinq ans plus tard, les habitants sont toujours privés d'une liaison sécurisée.

Monsieur le Président, je vous interpelle par la présente d'une part afin d'attirer votre attention sur cette situation dont l'urgence ne cesse de grandir et d'autre part pour savoir où en est ce dossier, les études, le projet ?

Quelques soient les solutions envisageables et envisagées, il est plus que temps de les mettre en œuvre.

Veuillez bien vouloir croire, Monsieur le Président, en l'expression de mes sincères salutations.

Thierry Robert

 

 

   

4 Commentaire(s)

Psg413 , Posté
Et pour ce qui travaille sur les bas c une journée en moin sur le salaire mr Robert pourquoi pas créer un enveloppe pour c travailleur qui on perdu leur journée la vie et déjà assez complexe en plus des frais s'y on perd des journées on s'en sort plu alors trouver nous une solution svp
Crips, Posté
oui, un téléphérique qui serait arrêté dès qu'un cyclone risque de venir, dès qu'il pleut, quand il n'y a pas grève, si les agents sont au boulot, si la mairie ou la région a fini de payer les factures dudit téléphérique, si... , si...
Bref, jamais....
CHABAN, Posté
Promesse de 2010, enterré avec les 2000 bus et les quais et......et.....et.......
Jeff, Posté
Il y a longtemps qu'on aurait du envisager de couvrir cette route en paravalanches, les autrichiens et les suisses sont spécialistes.

L'autre solution est un téléphérique ; Cilaos - St Louis