Tribune libre d'Astrid Puissant, du refuge l'Arche de Noé :

Le vrai voyage de Laiko, le chien d'aventures


Publié / Actualisé
"Pas une semaine sans que les médias se fassent l'écho d'actes de malveillance, de cruauté ou de barbarie perpétrés sur les animaux par des individus sans scrupules. Une face bien sombre de notre île, que nous avons choisi d'illuminer avec la belle histoire de Laiko, chien d'aventures. Une histoire racontée par Mélanie et son compagnon Rémy, avec qui Laiko a scellé son destin pendant onze jours. A présent, je vais laisser Mélanie vous relater cette belle histoire, en espérant qu'elle puisse faire écho chez de nombreux propriétaires de chiens..."
"Pas une semaine sans que les médias se fassent l'écho d'actes de malveillance, de cruauté ou de barbarie perpétrés sur les animaux par des individus sans scrupules. Une face bien sombre de notre île, que nous avons choisi d'illuminer avec la belle histoire de Laiko, chien d'aventures. Une histoire racontée par Mélanie et son compagnon Rémy, avec qui Laiko a scellé son destin pendant onze jours. A présent, je vais laisser Mélanie vous relater cette belle histoire, en espérant qu'elle puisse faire écho chez de nombreux propriétaires de chiens..."

"Nous sommes venus de métropole pour traverser la Réunion à pieds par le GRR2. Le 2ème jour à Dos D'Ane, nous sommes suivis depuis l';picerie par un chien à l'air sympathique. Nous ne l'incitons pas à nous accompagner pensant qu'il est du village. Mais plus nous avançons, plus il semble déterminé à poursuivre la promenade. Lorsque nous atteignons une échelle nous imaginons qu'il rebroussera chemin...bien au contraire il s'élance à notre suite ! Le soir, il dort au pied de la tente et semble monter la garde, grognant au passage de ceux qui s'approchent...Le lendemain, il nous fait la fête au réveil.

Deux jours plus tard il est toujours là. Nous commençons à lui donner les restes de notre pique-nique comprenant qu'il suivra... Le troisième jour, la complicité semble installée. Il n'a plus peur de nos bâtons, colle mon compagnon aux talons, se repose à nos côtés, brave les obstacles (rivière, échelles...), demande des caresses... Nous le baptisons Laïko (référence à la première chienne de l'espace Laïka!), nom auquel il répondra très vite, et lui achetons ses croquettes (un petit poids en plus dans notre sac déjà chargé...!), brossons ses poils... Laïko devient notre mascotte. Les gens le caressent au passage, nous félicitent pour sa bonne éducation, notent qu'il connait bien ses maîtres! Difficile de croire qu'il n'est pas à nous. Il est devenu notre chien d'aventures !

Laïko monte donc au Piton des Neiges, traverse la rivière des galets, passe les échelles dans les bras de mon ami, fait l'ascension du Piton de la fournaise, joue les chiens auto-stoppeurs avec nous, se réchauffe après la pluie dans notre tente et termine l'aventure à nos côtés à Basse Vallée!

Mais nous pensons au retour et il semble difficile que nous puissions le ramener en métropole... Nous croisons une personne (ancienne enseignante de Cilaos- dame aux cheveux rouges) qui nous met en contact avec l’ARCHE DE NOE. La perspective du refuge est un petit soulagement. Nous devons retourner à Saint-Pierre en bus mais les chiens n'y sont pas admis. Impossible pour nous d'abandonner Laïko à Basse Vallée. Mon ami part donc seul pour louer une voiture là bas... J'attends de longues heures avec Laïko qui veille sur moi, faisant mine d'attaquer un homme venu m'importuner!

Lorsque mon ami revient avec le véhicule, Laïko a bien du mal à trouver sa place: il ne semble pas habitué au voyage en voiture ! Il fera donc la route sur mes genoux, dans mes bras ! La veille de le déposer au refuge, nous tombons par hasard sur la clinique vétérinaire de St Benoit. Petit arrêt pour vérifier tout de même qu'il n'est pas pucé ! Surprise et soulagement: il l'est! Son maitre vient le récupérer le lendemain matin, après une dernière nuit avec nous! La séparation est chargée d'émotions...

A midi, appel de son propriétaire de St Paul ! Il veut nous remercier pour nos bons soins selon ses termes... Nous voilà le soir même invités au restaurant par une famille fort sympathique et heureuse d'avoir retrouvé son chien, qui sappelle en réalité Caramel! Le couple nous offre de dormir chez lui, nous lave notre linge(plein de poils!) et nous gratifie d’une généreuse récompense! Laïko nous retrouve chez lui à grands coupsde langue et de battements de queue! "

Une bien belle histoire, riche d'émotions et de partage !

Astrid Puissant, du refuge l'Arche de Noé

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !