Tribune libre de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles :

"Il faut un partage équitable de cette compensation de 38 millions au niveau local"


Publié / Actualisé
Aujourd'hui 1er juillet 2016, la FDSEA était conviée à une réunion à la Préfecture ayant pour objet, la concertation locale sur la filière canne-sucre concernant la future dotation de l'Etat sur les 38 millions d'euros de compensation supplémentaire. Cette réunion se tenait en présence du préfet, des collectivités locales, des représentants planteurs et de la DAAF.
Aujourd'hui 1er juillet 2016, la FDSEA était conviée à une réunion à la Préfecture ayant pour objet, la concertation locale sur la filière canne-sucre concernant la future dotation de l'Etat sur les 38 millions d'euros de compensation supplémentaire. Cette réunion se tenait en présence du préfet, des collectivités locales, des représentants planteurs et de la DAAF.

On retient qu’à l’heure actuelle, les 38 millions ne sont pas prévus pour augmenter les revenus des agriculteurs.

Pour la FDSEA, il faut un partage équitable de cette compensation au niveau local. Il serait incompréhensible de la part des planteurs qu'une telle enveloppe financière aille dans la poche de l'industriel.

La FDSEA restera vigilante dans les prochaines réunions de concertation de la filière canne-sucre sur une répartition équitable d'un montant alloué à La Réunion.

Dans l'état actuel des négociations, les planteurs se demandent comment l'Etat va intervenir pour compenser le surcoût de leur côté.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !