Tribune libre de la CGPME :

Aux côtés de Bernard Picardo pour les élections à la chambre de métiers


Publié / Actualisé
Le paysage réunionnais de l'entreprise est spécifique : 93% des entreprises, sont des TPE. La CGPME accompagne des entreprises de toutes tailles et de tous métiers. Elle s'engage aujourd'hui, comme depuis bientôt 8 ans, pour les entreprises artisanales dans le cadre de l'élection à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat sur la liste Rassemblement pour les Artisans de La Réunion (RAR) de Bernard Picardo.
Le paysage réunionnais de l'entreprise est spécifique : 93% des entreprises, sont des TPE. La CGPME accompagne des entreprises de toutes tailles et de tous métiers. Elle s'engage aujourd'hui, comme depuis bientôt 8 ans, pour les entreprises artisanales dans le cadre de l'élection à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat sur la liste Rassemblement pour les Artisans de La Réunion (RAR) de Bernard Picardo.

Les CMA ont pour missions d’accompagner les entreprises artisanales au quotidien, de défendre l’intérêt des artisans auprès des pouvoirs publics et de renforcer la prise en compte de l’artisanat dans les programmes de développement, les lois et réglementations. En cohérence avec son engagement pour la mise en valeur des savoir-faire locaux, l’ancrage territorial et la " consommation peï ", la CGPME Réunion souhaite donc poursuivre son action à la CMA avec Bernard Picardo, avec qui le travail a été fructueux puisque les engagements budgétaires et de proximité ont été respectés.

L’équipe en place a su réorganiser et renforcer les moyens des antennes qui doivent être les premiers symboles de la proximité pour que les services mis à la disposition des artisans soient mieux connus et plus facilement accessibles.

Avec Bernard Picardo, une attention particulière a été apportée aux entreprises de moins de trois ans afin que celles-ci puissent passer le cap des cinq ans et poursuivre le développement de leurs activités. Les artisans rencontrant une période difficile et ceux attendant un développement potentiel ne sont pas en reste grâce à la mise en place des partenariats et des dispositifs avantageux.

La CGPME Réunion souhaite prioriser ce mandat autour de trois axes majeurs :
- protéger les savoirs faires locaux des TPE et PME,
- favoriser la performance des artisans réunionnais grâce notamment à une réforme du RSI, à l’information et la formation du chef d’entreprise out en facilitant le dialogue avec les institutions locales,
- renforcer la proximité en améliorant l’accessibilité tout en mutualisant les services aux artisans.

Le vice président de la commission artisanat de la CGPME Réunion, Lilian Perot, fera partie des représentants de la CGPME Réunion sur cette liste.

CGPME

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    RIPOSTE, Posté
    Rien de nouveau à l'horizon .

    On vit du système depuis des années prête moi le bol de grain et je te passe la cuillère .

    La CGPME Réunion souhaite prioriser

    - protéger les savoirs faire locaux des TPE et PME ... Réponse :Les artisans n'ont pas attendu la CGPME
    - favoriser la performance des artisans réunionnais grâce notamment à une réforme du RSI, à l’information et la formation du chef d’entreprise out en facilitant le dialogue avec les institutions locales ... Réponse : NON au RSI , que la directive européenne de 1992
    - renforcer la proximité en améliorant l’accessibilité tout en mutualisant les services aux artisans ... Réponse : que des bêtises pourquoi penser aujourd'hui , demain alors que tout devrait être fait depuis avant hier ... HIHIHIHIhihihi

    Pourquoi la CGPME n'a pas présenté une liste de 35 candidatures ?