L'enquête publique sur la carrière de Bois Blanc s'est achevée hier :

Thierry Robert est venu apporter sa contribution dans une ambiance tendue


Publié / Actualisé
Thierry Robert, député maire de Saint-Leu est venu apporter, ce jeudi 6 octobre 2016, sa contribution aux commissaires enquêteurs en charge de l'enquête publique sur la carrière de Bois Blanc. Le passage du maire, filmé et diffusé sur les réseaux sociaux, a été marqué par un accrochage avec l'un des commissaires enquêteurs.
Thierry Robert, député maire de Saint-Leu est venu apporter, ce jeudi 6 octobre 2016, sa contribution aux commissaires enquêteurs en charge de l'enquête publique sur la carrière de Bois Blanc. Le passage du maire, filmé et diffusé sur les réseaux sociaux, a été marqué par un accrochage avec l'un des commissaires enquêteurs.

Après avoir menacé de ne pas accueillir les commissaires enquêteurs, suite à plusieurs témoignages et révélations sur leur supposée partialité, Thierry Robert a finalement apporté sa contribution écrite à l'enquête publique. Il a mis par écrit ses questions et critiques relatives au projet de méga-carrières qui devrait permettre d'assurer les besoins en roches pour le chantier de la route du littoral. 

Il a notamment posé les questios suivantes: "Quel est le volume de roches massives qui sera extrait de la carrière de roches massives de Bois Blanc ? A quelle profondeur se trouvent les supposées roches massives? A partir de quelle année, après l'ouverture de la carrière, les roches massives seront disponibles ?"

Voici le contenu de la contribution du maire de Saint-Leu:

" Exclusif : ce que révèle le dossier de la SCPR lui- même :

1/ La carrière de Bois Blanc est une carrière de roches massives pour seulement 5% de roches massives !!!

2/ Ces roches massives se trouvent (mais ce n’est pas sûr) à plus de 40 mètres de profondeur !!!

Questions :

- POURQUOI VOULOIR OUVRIR UNE CARRIERE DE ROCHES MASSIVES POUR SEULEMENT 5 % DE ROCHES MASSIVES ?

- A quoi servira le surplus qui sera extrait ?

- Le délai d’extraction de ces roches massives qui doivent servir de fondations aux digues, s’il faut aller fouiller à 40 mètres de profondeur, est- il encore compatible avec le chantier ? "

Le député maire a laissé sa déposition dans une atmosphère un brin tendue, comme en témoignent ces images diffusées sur Facebook.

 

L'accrochage entre le maire et le commissaire enquêteur a été vu plus de 25 000 fois en moins de 24 heures.

www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

David, Posté
Bien sûr que c'est un show... d'ailleurs, "to show" veut dire "montrer". Montrer la vaste imposture, gabegie et omerta régissant cette soi-disant enquête publique.
Coraline, Posté
un vrai show, tout est orchestré, il ne se déplace jamais sans son armadas de photographe et de cameraman. c'est un rageux.
Fanfan , Posté
Faire le buzz c'est ce qu'il sais mieux faire et malheureusement on a élu pour nous représenter au niveau de l'assemblé !!!!
On ne fera plus la même erreur au prochaine élection
CHABAN, Posté
Cette Enquête est Un simulacre de démocratie.
Les principaux protagonistes sont des acteurs.
La boucle est bouclée.

Malheureusement c'est notre environnement qui est en jeu!!!!!
Coraline, Posté
parce qu'il était venu pour autre chose que faire un scandale? cela se voit sur la vidéo qu'il cherche la petit bête et par au quart de tour avant même la fin de la phrase, alors stop, on ne peu pas se construire une carrière politique uniquement sur du buzz c'est pas possible, il ne fait rien d'autre que faire parler de lui et pas en bien....
THIERRIXX, Posté
prêt a tout pour faire le buzz cette homme. quelle exemple pour un élu. J'ai honte de savoir que cette homme est l'une des voix qui nous représente à l'assemblée. Ils doivent bien rire la bas.