Tribune libre d'André Thien Ah Koon, maire du Tampon :

"Ma consigne de vote est : Allons Voter"


Publié / Actualisé
La campagne électorale du premier tour prend fin. Pour ce premier tour, notre équipe et moi-même avons volontairement et clairement décidé de ne pas nous engager ni de prendre position. Et le temps nous a donné raison.
La campagne électorale du premier tour prend fin. Pour ce premier tour, notre équipe et moi-même avons volontairement et clairement décidé de ne pas nous engager ni de prendre position. Et le temps nous a donné raison.

Le peuple est las des querelles lamentables qui ont desservi la noblesse de politique elle-même, la démocratie et le respect que l’on doit à nos institutions. Les Français ont assisté à un mauvais feuilleton. Les Primaires telles qu’elles ont été organisées ont fait imploser les grands partis politiques. Les dégâts sont incommensurables. Ce triste constat n’est pas le fruit du hasard. Il est la conséquence d’erreurs d’analyses qui ont été commises par de hauts responsables. C’est inquiétant !

Nous, les Maires de proximité et la population, sommes stupéfaits devant ce spectacle lamentable. Personne ne pourra échapper demain aux effets de ses propres turpitudes. À un moment où nous avons besoin du rassemblement de tous pour sauver la France et l’Europe, qui redressera le pays ?

Cette France ambitieuse fait fuir les Français par ses lourdes politiques fiscales, et d’autant plus qu’elle a les mains liées à une gouvernance européenne qui n’a jamais réellement existé. Le tableau est menaçant et sombre.

Aucun candidat ne propose des mesures pour endiguer le recul du déficit de notre de la balance commerciale (-50 milliards pour la France, +130 milliards pour l’Allemagne). Notre économie est livrée au libre-échange sauvage sans régulation qui la conduit dans le gouffre.

Demain, si rien ne change, le PIB sera inférieur à la dette de notre pays. Que deviendraient dans tous ce pataquès politique, nos artisans, nos planteurs de cannes et nos paysans de Piton Hyacinthe ? Nos contribuables sont écrasés d’impôts pour faire face à une prétendue rigueur budgétaire liée au déficit de recettes de l’État.

Mais jamais l’État depuis vingt ans, à travers ses choix de politiques économiques, n’a réussi à trouver le chemin de la croissance, seul véritable moyen pour résorber
le déficit.De façon sporadique, l’outre-mer s’embrase (Mayotte, Guyane…), à cause d’un vide politique. En réalité, il n’existe, à l’heure actuelle, aucun programme politique global et cohérent pour les outre-mer.

Il est donc important de faire entendre notre voix. J’invite tous les électeurs et électrices à ne pas sombrer dans l’indifférence. L’enjeu est fondamental pour l’avenir de la France. Le Dimanche 23 avril 2017, pour le premier tour, ma consigne de vote est : Allons Voter.

André Thien Ah Koon, maire du Tampon

   

1 Commentaire(s)

Safe, Posté
Il a un culot énorme de dire ce qu'il dit au regard de ses condamnation.