Tribune libre du FDSEA :

"Nous avons gagné une belle bataille"


Publié / Actualisé
Ce mardi 30 juin 2017, la FDSEA et les jeunes agriculteurs ont levé les blocages des usines du Gol et de Bois-Rouge. Ils étaient mis en place depuis ce lundi, suite au mouvement de colère des planteurs, réclamant une revalorisation du prix de la tonne de canne. En fin de matinée, le directeur agricole du groupe sucrier Tereos a annoncé la reprise des négociations, sous condition que le climat s'apaise. Le syndicat de la FDSEA estime aujourd'hui avoir gagné "une belle bataille", en attendant les résultats de la réunion de ce jeudi. NOus publions leur communiqué dans son intégralité ci-dessous.
Ce mardi 30 juin 2017, la FDSEA et les jeunes agriculteurs ont levé les blocages des usines du Gol et de Bois-Rouge. Ils étaient mis en place depuis ce lundi, suite au mouvement de colère des planteurs, réclamant une revalorisation du prix de la tonne de canne. En fin de matinée, le directeur agricole du groupe sucrier Tereos a annoncé la reprise des négociations, sous condition que le climat s'apaise. Le syndicat de la FDSEA estime aujourd'hui avoir gagné "une belle bataille", en attendant les résultats de la réunion de ce jeudi. NOus publions leur communiqué dans son intégralité ci-dessous.

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles et les Jeunes Agriculteurs ont levé les blocages des centres d’intérêts de Téréos.

Les actions menées par les syndicats ont été positives et payantes, nous avons obtenu de grandes avancées :

- La transparence sur les comptes du groupe Téréos.

- Mettre à l’ordre du jour des négociations, le prix de base de la tonne de canne.

ENFIN ! C’est la première fois depuis 40 ans qu’on peut discuter de ce prix de référence (39,09€/tonne de canne) !

C’est grâce à une mobilisation de plus d’un mois, intensifiée ces deux derniers jours (dans l’Est et dans le Sud) et une grande determination de l’ensemble des équipes, que ces avancées sont aujourd’hui possibles.

Ce sont 3 000 planteurs qui sont concernés, il faut qu’ils se mobilisent.

Nous avons gagné une belle bataille mais d’autres combats nous attendent concer-
nant cette filière.

La levée des barrages et des actions n’est que temporaire dans l’attente des résultats de la réunion du Comité Paritaire de la Canne et du Sucre, ce jeudi 01 juin 2017.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !