Tribune libre de Jean-Bernard Caroupaye :

Carrière de Bois-Blanc : la FNTR satisfaite


Publié / Actualisé
Le Préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, a décidé d'autoriser l'exploitation de la carrière de Bois-Blanc. Le président de la FNTR (Fédération nationale des transports routiers), Jean-Bernard Caroupaye se dit satisfait de cette décision. Nous publions ci-après le courrier qu'il a adressé au représentant de l'Etat.
Le Préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, a décidé d'autoriser l'exploitation de la carrière de Bois-Blanc. Le président de la FNTR (Fédération nationale des transports routiers), Jean-Bernard Caroupaye se dit satisfait de cette décision. Nous publions ci-après le courrier qu'il a adressé au représentant de l'Etat.

Monsieur le Préfet,

C’est avec plaisir et un sentiment de satisfaction que je tiens, tout particulièrement, au nom de notre organisation, à la fois vous remercier et vous féliciter relativement à votre prise de décision salutaire par l’avis favorable du projet d’exploitation de la carrière de Bois Blanc que vous avez fort justement qualifié de "programme d’intérêt général."

Je garde en mémoire notre rencontre particulière du jeudi 27 juillet 2017 ; Rencontre au cours de laquelle j’ai pu, de par la qualité de notre échange ressentir toute l’attention ainsi que l’écoute que vous avez porté à notre inquiétude sur les enjeux économiques cruciaux de l’ensemble des secteurs d’activités, d’emplois...

Vous avez su et voulu plus particulièrement prendre en compte les réalités objectives ainsi que les possibles conséquences négatives induites qui auraient pu en découler, "plombant" ainsi littéralement l’essor de la filière transport au travers d’un arrêt brutal de chantier pour cause d’insuffisance de carrières d’extraction et conséquemment de matériaux.

Nous réitérons donc, en qualité de professionnels reconnus du transport nos remerciements et notre gratitude pour cette décision éminemment porteuse de sens pour notre société réunionnaise déjà en mal de travail, qui connaît malheureusement un taux de chômage record parmi les départements français.

L’heure n’est plus de donner et d’énumérer le négatif qu’on sait déjà, mais d’annoncer des perspectives positives et des répercussions bénéfiques de votre prise de décision qui permettra de lever tout le flou, les doutes et les craintes des industriels et professionnels de la finance, permettant ainsi de réinstaurer la confiance des investisseurs et entreprises dans une nouvelle dynamique économique pour notre département qui en a bien besoin.

Je vous prie Monsieur le Préfet, de croire en notre profonde gratitude et haute considération.

   

10 Commentaire(s)

Zozo., Posté
Avec Tous Ses déconvenue il peut cirer les pompes du Monsieur Plus connu sous le pseudo (Boina)
Regzer, Posté
il porte sur son visage la marque de la cupidité et du capitalisme sauvage. Ce sont les gens comme ça qui coule le monde.
Monique la traitre, Posté
OU LA POINT LA HONTE DE DIRE DES CONNERIES LE BON POUR OUT POCHE MAIS OU LA PENSE LA POPULATION TOUS DES MENTEURS
Massalé, Posté
Monsieur lo préfet sera invité à 1 grand service massalé ...
Sissi974, Posté
J'espère que l'associatif "touch pas nout roche" va se mobiliser pour que cette carrière ne soit jamais exploitée !
Au secours pour les riverains et pour tous les dommages collatéraux engendrés !
TAGOUN, Posté
Et on laisse ce personnage encore s'exprimer ! misère....misère......
Cilou , Posté
Là ou sa pa bloc la route aster? Na pas rien qu'out gro camion i gaye fé désord! Atend un cou ou sa voir
Jolaracaille, Posté
Juste comme ça pou fé ri la bouche, c'est pas possible que c'est lui qui a écrit ça !!!!......
Zozo., Posté
Avec Tous Ses déconvenue il peut cirer les pompes du Monsieur Plus connu sous le pseudo (Boina)
CHABAN, Posté
La connaissance est le trésor suprême, les enfants sont le trésors du milieu, la richesse matérielle est le trésor le plus bas.