Tribune libre du secrétaire de la section PS de Saint-Paul :

"Insécurité à Saint-Paul : qui sème le vent..."


Publié / Actualisé
Ce jeudi 3 août 2017, un braquage a eu lieu au Super U situé sur la Chaussée Royale à Saint-Paul. Un vigile a été blessé et aucun assaillant n'a pu être arrêté. Cet événement a fait réagir le secrétaire de la section du parti socialiste de Saint-Paul. Nous publions leur communiqué ci-dessous.
Ce jeudi 3 août 2017, un braquage a eu lieu au Super U situé sur la Chaussée Royale à Saint-Paul. Un vigile a été blessé et aucun assaillant n'a pu être arrêté. Cet événement a fait réagir le secrétaire de la section du parti socialiste de Saint-Paul. Nous publions leur communiqué ci-dessous.

Après l’émoi suscité par le braquage du supermarché de Saint-Paul, l’équipe municipale
se doit de mettre un terme aux réactions et gesticulations politiques tous azimuts, qui sont sans
consistance aucune pour nos concitoyens.


En effet, ce n’était certainement pas le rôle d’un élu que de remplacer le journaliste pour
raconter le déroulement de cet évènement dramatique dans les médias.
De même interpeller l’État pour renforcer la sécurité sur le territoire communal est insuffisant,
car il est plus que temps d’agir de façon durable, intelligente et concertée pour enrayer ce mal
latent et intolérable que constitue le piège de la professionnalisation de la délinquance.
Par ailleurs, comment ce Maire peut réussir dans son combat contre la délinquance, s’il ne met
pas en place un dispositif réfléchi, sérieux et efficace, car la prévention relève avant tout de sa
compétence. Comment peut-il être crédible, quand, dans le même temps, il diminue drastiquement et honteusement les moyens alloués à l’éducation de nos enfants ? Suppression de médiathèque, moins de jours d’écoles, réduction des activités périscolaires, soit autant de décisions injustes qui se rajoutent à l’abandon des jeunes dans tous les quartiers de Saint-Paul.


De plus, la majorité municipale ne saurait s'ériger en protecteur des commerçants et artisans
Saint-Paulois par la seule magie des mots. Comment se targuer de vouloir défendre les TPE,
quand, dans le même temps, ses élus ont programmé leur déclin, voire leur disparition ?
En effet, s’il est bien aujourd’hui un secret de Polichinelle, c’est que le Groupe antillais
Bernard Hayot projette, avec la connivence de la majorité municipale, la construction d’un immense Centre Commercial à Plateau Caillou.

Après avoir voulu construire, sans succès, un Auchan à Cambaie, la majorité municipale
continue de faire le choix de privilégier la démesure et le gigantisme des puissants capitaux,
même extérieurs, au détriment du tissu commercial existant qui se voit ainsi fragilisé.
Ainsi, économiquement, en appauvrissant les commerçants Saint-Paulois et leurs travailleurs,
et socialement, en portant atteinte au lien social et à l’identité des quartiers, ce nouvel aménagement commercial va à l'encontre d'un développement endogène profitable à notre ville. Cela constituerait une véritable faute politique au bénéfice de l’enrichissement de quelques-uns.
J'appelle donc tous les Saint-Paulois à faire preuve de clairvoyance, pour ne pas tomber,
encore une fois, dans la démagogie coutumière de cette majorité municipale, démagogie, qui
relève même cette fois de l’indécence au regard de l’intention et de l’action réelle des élus.

Salim Nana-Ibrahim
Secrétaire de la section PS de Saint-Paul

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !