MENU

Tribune libre du SGP Police Réunion :

"Plus de 25 collègues en arrêt maladie au Port"


Posté par
Unité SGP Police FO a reçu,à l'occasion de la distribution de tracts, un soutien total de la part de la population, qui a bien compris l'enjeu et les répercussions causées par les conditions de travail désastreuses des policiers sur le service public et leur sécurité. En effet à ce jour plus de 25 collègues sont en arrêt maladie au Port ce qui représente à peu près 1 quart des effectifs.
Unité SGP Police FO a reçu,à l'occasion de la distribution de tracts, un soutien total de la part de la population, qui a bien compris l'enjeu et les répercussions causées par les conditions de travail désastreuses des policiers sur le service public et leur sécurité. En effet à ce jour plus de 25 collègues sont en arrêt maladie au Port ce qui représente à peu près 1 quart des effectifs.

Pour UNITE SGP POLICE FO il est inconcevable que la direction Parisienne de la sécurité publique méprise à ce point les Réunionnais et leur population qui ont, comme chaque citoyen Français, droit à une sécurité efficiente.

Aujourd'hui nos collègues sont à bout, ils sont exténués.

Après avoir répondu présent, avec un professionnalisme absolu, à toutes les sollicitations de ces dernières années et nous savons tous qu'elles ont été nombreuses, la seule reconnaissance obtenue est le refus du Directeur Central de la Sécurité Publique de nous accorder des conditions de travail convenables, par le biais d'un cycle horaire adapté aux réalités du terrain qui ne peut être autre que le cycle "vacation forte" permettant à nos collègues d'être plus souvent auprès de leurs familles( 1 week end sur 2 au lieu d'1 sur 6 actuellement).
A tout cela vient se rajouter un  commissariat vétuste que l'on rafistole  au fil des ans dans le but de cacher la misère.
En effet nos collègues exercent au quotidien dans  des locaux exiguës s'opposant à toute confidentialité, lors des prises de plaintes ou autre, obstacles également à une sécurité optimum  de nos collègues et de la population.

UNITE SGP POLICE FO ne lachera pas le combat et d'autres actions sont à prévoir si nous ne nous orientons pas vers une issue favorable pour nos collègues.

UNITE SGP POLICE FO n’acceptera jamais cette injustice.

UNITE SGP POLICE FO ne tolérera pas que nous soyons traités comme une colonie,

N'oubliez jamais Monsieur le Directeur Central de la Sécurité Publique : nous sommes français à part entière et non français entièrement à part!!!

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !