Tribune libre de la CGTR EDUC'ACTION :

Purge dans l'éducation nationale : 110 personnels (accompagnants d'élèves en situation de handicap) sur le carreau


Publié / Actualisé
Le rectorat leur avait donné l'assurance que leur contrat cui serait transformé en contrat AESH État cdd ( durée de 6 ans ). Au lieu de cela, les personnels Cui avs intéressés seront "bordés" et iront grossir les rangs déjà trop nombreux des chômeurs. Les chefs d'établissement qui avaient annoncé fin juin à ces personnels leur reconduction sur postes transformés en contrat AESH Etat auront à charge de faire le sale boulot et d'annoncer à la place de celle-ci... Leur licenciement.
Le rectorat leur avait donné l'assurance que leur contrat cui serait transformé en contrat AESH État cdd ( durée de 6 ans ). Au lieu de cela, les personnels Cui avs intéressés seront "bordés" et iront grossir les rangs déjà trop nombreux des chômeurs. Les chefs d'établissement qui avaient annoncé fin juin à ces personnels leur reconduction sur postes transformés en contrat AESH Etat auront à charge de faire le sale boulot et d'annoncer à la place de celle-ci... Leur licenciement.

De telles méthodes sont à vomir comme sont inacceptables que :

  • Les personnels CAE- CUI  qui passent l'entretien avec l'ASH ne reçoivent toujours pas de réponse positive ni négative (Ne serait-ce que par respect, une réponse devrait être obligatoire!).
  • Qu'aucun des personnels CAE CUI Avs âgés de plus de 50 ans ne passera en contrat AESH État  - Une discrimination prohibée insupportable liée à l'âge.

Il n'est pas difficile d'imaginer le choc que va avoir le coup de rabot du rectorat pour les personnels virés. Cette terrible nouvelle va de surcroît affecter la prise en charge des élèves en situation de handicap car les Cui CAE concernés avaient pour mission d'assister et d'accompagner ces élèves

En résumé :

  • Moins de moyens pour la prise en charge des élèves handicapés alors même  que de trop nombreux  enfants sont actuellement laissés à l'abandon sans encadrement spécifique pourtant obligatoire
  • Des incidences négatives sur leur scolarité et sur la gestion des classes
  • De la souffrance pour les personnels enseignants
  • Des Cui Avs qui vont se retrouver au chômage et à qui on avait pourtant promis comme parcours, une logique de cdisation

La Cgtr educ'action exige à minima :

  • Le respect des engagements pris, à savoir la transformation des contrats CAE -CUI  en Contrat Aesh État telle qu'elle était initialement programmée
  • La reconduction de tous les personnels sur ces postes transformés

Enfin, cette situation n'a été rendue possible que par le caractère précaire des contrats en cours. Aussi, dans l'intérêt des personnels, de la communauté éducative, la Cgtr educ'action continue de revendiquer la pérennisation des emplois d'accompagnement des élèves en situation de handicap - Un vraimétier sous statut scolaire, une véritable qualification.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !