Saint-André :

1 500 bénéficiaires en 14 mois


Publié / Actualisé
La ville de Saint-André dresse le bilan du service insertion au bout de 14 mois d'activité ce lundi 4 septembre 2017. 1 500 personnes en bénéficiaient. Nous publions ci-après en intégralité le communiqué de la commune.
La ville de Saint-André dresse le bilan du service insertion au bout de 14 mois d'activité ce lundi 4 septembre 2017. 1 500 personnes en bénéficiaient. Nous publions ci-après en intégralité le communiqué de la commune.

 

Bilan positif pour le service insertion de la Ville de Saint-André

Après 14 mois d’action, le service insertion a tenu à dresser un bilan. Après des débuts prometteurs avec le dispositif IEJ (initiative pour l’emploi des jeunes),  ce sont 1 500 personnes qui ont été accueillies, informées, accompagnées dans leurs démarches de recherche de formation, d’emploi de reconversion. C’est un service sur-mesure qui est proposé au public qui franchit les portes du service insertion.

Chaque projet est étudié, pour que le public puisse accéder à une formation diplômante, trouver les aides nécessaires pour réussir son projet professionnel. Cette façon de travailler porte ses fruits car 70 % de réussite ont été constatés chez les jeunes qui sont allés en formation suite à cette aide personnalisée. Lundi 4 septembre, ils étaient une cinquantaine de personnes à la salle du conseil de la mairie de Saint-André, toutes ayant le même point commun : une très forte motivation pour prendre en main leur avenir.

Bruno Pajany, directeur du service insertion a convié des jeunes qui ont suivi une formation grâce au service insertion et différents représentants d’organismes de formation partenaire à une remise officielle de diplômes dans les domaines suivants : coiffure, esthétique, bâtiment, secrétariat médical, sécurité, conducteur poids lourd. Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André  a rappelé lors de cette manifestation aux jeunes la chance d’avoir un passeport européen qui leur permet de s’ouvrir sur le monde pour se former et trouver du travail.

Il a aussi évoqué les nombreux projets en cours porteur de futurs emplois comme les ouverture de crèches, du futur centre commercial et surtout du grand port maritime qui changera la vie des Saint-Andréens. Néanmoins pour accéder à tous ces futurs postes, il est essentiel de se former et de posséder des diplômes pour accéder à des postes à responsabilité surtout avec la fin des contrats aidés signifiée par le Président de la République.


À noter aussi que les service insertion ne concerne pas seulement les jeunes mais aussi des adultes, des bénéficiaires du RSA, des personnes handicapées…Le service insertion compte aussi un bureau dédié à la mobilité qui offre des possibilités multiples et tout l’accompagnement pour ceux et celles qui veulent tenter leur chance en métropole ou à l’étranger. Saint-André plus humain n’est pas qu’un slogan pour la municipalité, c’est vraiment une philosophie de travail.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !