MENU

Courrier des lecteurs de Julie Pontalba :

Reconduisez la Sénatrice sortante


Posté par
J'entends souvent dire qu'il faut faire la promotion de la femme en politique. Une loi sur la parité a été votée, mais dans la vie, c'est totalement faux. Prenons un cas. La Réunion dispose de 4 postes au Sénat. Les sortants sont 3 hommes et une femme : Mrs Michel Fontaine, Didier Robert, Michel Vergoz et Gelita Hoarau. Les 3 hommes ne se représentent plus car ils perdraient leur mandat local. Gélita Hoarau a décidé de continuer. Alors quelle sera la prochaine configuration? C'est là qu'interviennent les convictions et les valeurs.
J'entends souvent dire qu'il faut faire la promotion de la femme en politique. Une loi sur la parité a été votée, mais dans la vie, c'est totalement faux. Prenons un cas. La Réunion dispose de 4 postes au Sénat. Les sortants sont 3 hommes et une femme : Mrs Michel Fontaine, Didier Robert, Michel Vergoz et Gelita Hoarau. Les 3 hommes ne se représentent plus car ils perdraient leur mandat local. Gélita Hoarau a décidé de continuer. Alors quelle sera la prochaine configuration? C'est là qu'interviennent les convictions et les valeurs.

Je me rappelle de Gélita Hoarau quand elle s'est battue, seule, durant 6 mois, en 2005, pour faire admettre au gouvernement de l'époque que l'épidémie de Chikungunya devait être décrétée “cause nationale” quand d'autres professaient l'idées d'une “grosse grippe”ou bien que les Réunionnais ne savaient pas vivre propres !

La sous-estimation du phénomène était totale alors que 60 000 personnes étaient déjà affectées. Le gouvernement avait fini par réagir. La panique était équivalente à ce qu'on voit aujourd'hui, à Saint Martin, quand nous ne sommes pas préparés à de pareilles catastrophes. Il y a eu près de 400 morts à La Réunion. Certains avaient pris l'avion pour mettre leurs enfants ou la famille à l'abri.

Depuis, le moustique vecteur du fléau pullule dans plusieurs départements en France, et les connaissances scientifiques ont beaucoup progressé. Les experts reconnaissent que c'est une “maladie émergente” causée par le dérèglement climatique. D'ailleurs, ici, plus que des médicaments, c'est l'arrivée de l'hiver austral qui avait permis de freiner l'expansion de la maladie.

J'avance ces considérations afin d'inciter les personnes qui auront la chance de choisir les prochains sénateurs à voter, en leur âme et conscience, dans le secret de l'isoloir, pour la Sénatrice, Gélita Hoarau. Grâce à vous, elle pourra continuer à agir en faveur de la population, avec compétence et dévouement. Reconduisez la seule femme sortante.

Julie Pontalba
Professeure des Mathématiques

   

1 Commentaire(s)

RAS-LE-BOL, Posté
Elle a assez gagné d'argent ! place aux autres gourmands en attendant que l'on dissolve cette assemblée qui ne sert à rien si ce n'est à pomper encore plus les impôts des citoyens.