Tribune libre d'Europe Ecologie les Verts :

EELVR et l'élection sénatoriales


Publié / Actualisé
Nous avions appelé, il y a un mois, à l'unité de toute la gauche pour l'élection sénatoriale du 24 septembre afin de faire face à l'union de la droite locale. Nous avons joué les facilitateurs et rencontré les responsables politiques des autres partis afin de tenter de dégager un consensus autour de nos valeurs, d'un projet commun et d'une personnalité susceptible de les porter.
Nous avions appelé, il y a un mois, à l'unité de toute la gauche pour l'élection sénatoriale du 24 septembre afin de faire face à l'union de la droite locale. Nous avons joué les facilitateurs et rencontré les responsables politiques des autres partis afin de tenter de dégager un consensus autour de nos valeurs, d'un projet commun et d'une personnalité susceptible de les porter.

Hélas, malgré certaines avancées auxquelles nous avons contribué, les discussions ont buté sur la désignation de la tête de liste et finalement, il y aura deux listes de gauche en compétition dimanche prochain.
Fidèle à notre position exprimée le 23 août dernier, nous n’avons pas voulu être sur une liste au détriment de l’autre. Nous regrettons cet état de fait et nous laissons donc libres de leur choix nos grands électeurs. Malgré ce contexte, nous espérons vivement qu’un élu de gauche sera élu.

Nos persistons cependant à penser que la gauche doit à l’avenir mettre fin à ses dissensions, nous souhaitons qu’au lendemain de cette élection, l’ensemble des partis de la gauche s’attelle à un travail de rapprochement et de construction dans la perspective des échéances électorales de 2020.


Au nom du Bureau d’EELVR

Jean-Pierre Marchau
 

   

2 Commentaire(s)

Eric, Posté
Ne pas choisir c'est déjà c'est déjà un choix en lui même monsieur Jean-Pierre Marchau. Je pense sincèrement qu'il faudrait un peu plus de courage au bureau d’EELVR.
Pierre Balcon , Posté
Parce que Marchau considère la liste Denemmont comme une liste de gauche !