MENU

Tribune libre du Comité des Pêches :

Légine pour Tous - Les pêcheurs satisfaits de leur rencontre avec la préfète des Taaf


Posté par
Siège des Terres australes et antarctiques françaises, Saint-Pierre, Réunion : Une rencontre symbolique et historique. Celle-ci s'est déroulée le jeudi 21 septembre 2017 entre la préfète des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf), Madame Cécile Pozzo di Borgo et la délégation représentant l'ensemble des pêcheurs dont le Comité des pêches. Le but étant de faire ressortir que le projet " Légine pour Tous " est le programme qui défend l'ensemble de la pêche réunionnaise contrairement au projet de Réunion Pêche Australe (RPA). Les retombées de cet échange ont été positives et les pêcheurs réunionnais s'attendent à un dénouement positif du tribunal qui rendra son verdict sur la prochaine allocation de quotas pour la saison 2017-2018.
Siège des Terres australes et antarctiques françaises, Saint-Pierre, Réunion : Une rencontre symbolique et historique. Celle-ci s'est déroulée le jeudi 21 septembre 2017 entre la préfète des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf), Madame Cécile Pozzo di Borgo et la délégation représentant l'ensemble des pêcheurs dont le Comité des pêches. Le but étant de faire ressortir que le projet " Légine pour Tous " est le programme qui défend l'ensemble de la pêche réunionnaise contrairement au projet de Réunion Pêche Australe (RPA). Les retombées de cet échange ont été positives et les pêcheurs réunionnais s'attendent à un dénouement positif du tribunal qui rendra son verdict sur la prochaine allocation de quotas pour la saison 2017-2018.

D’emblée, le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de la Réunion (CRPMEM), qualifie cette rencontre d’historique avec les Taaf. " Cette session de travail, qui a duré une heure et demie avec Madame Cécile Pozzo di Borgo, a été positive et instructive autant pour Madame la préfète que pour nous. Avec ses équipes, elle a su gérer les ressources jusqu’à maintenant, de façon durable et responsable.

Nous avons eu un bel échange et avons bien pu lui exposer nos arguments sur l’avenir de la pêche réunionnaise qui est soutenu par le programme de Légine pour Tous des armements historiques et non du projet de RPA qui ne défend pas la pêche artisanale. Qu’ont-ils proposé en termes de création d’emploi ? Les armements historiques ont, eux, généré 300 emplois directs et 1700 emplois indirects.

RPA est un projet capitaliste ; leurs représentants veulent rentrer dans la légine uniquement pour en faire bénéficier quelques personnes uniquement. D’ailleurs, une personne  a témoigné n’avoir perçu à ce jour aucun dividende de l’argent qu’il avait investi au sein de la RPA.  Madame la préfète a bien compris les enjeux actuels et souhaite ardemment  que le projet Légine pour Tous aille de l’avant " s’est exprimé Bertrand Bailli au nom de la délégation des pêcheurs.

Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de la Réunion (CRPMEM)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !