Tribune libre de Jean-Pierre Marchau :

Sénatoriales, les leçons d'un échec


Publié / Actualisé
Ce dimanche 24 septembre 2017, quatre nouveaux sénateurs réunionnais ont été élus : Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont. Soit trois sièges pour la droite. Nous publions ci-dessous la réaction de Jean-Pierre Marchau, secrétaire régional d'Europe écologie les verts (EELVR).
Ce dimanche 24 septembre 2017, quatre nouveaux sénateurs réunionnais ont été élus : Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont. Soit trois sièges pour la droite. Nous publions ci-dessous la réaction de Jean-Pierre Marchau, secrétaire régional d'Europe écologie les verts (EELVR).

Ainsi, ce que nous annoncions et redoutions il y a exactement un mois, vient de se produire. La gauche divisée perd deux sièges de sénateurs au profit de la droite (trois sièges) et du centre droit (un siège).

Alors que la gauche, en juin dernier, avait déjà perdu trois sièges de députés, malgré nos efforts, ni le PCR, ni le PLR ne sont parvenus à s’entendre sur une tête de liste unique qui seule aurait pu créer une dynamique susceptible d’empêcher qu’il n’y ait aujourd’hui plus aucun
sénateur progressiste à La Réunion.

La gauche doit désormais penser à l’avenir, mettre fin à ses dissensions et s’atteler à un travail de rapprochement et de reconstruction dans la perspective des prochaines échéances électorales.

   

1 Commentaire(s)

, Posté
et dans ce groupe bien sur vous serez present a la bonne place ? voila pourquoi ça marchera pas .