Tribune libre de Jean-Hugues Ratenon :

"Le gouvernement a entendu les inquiétudes"


Publié / Actualisé
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit aux annonces effectuées ce mardi 26 septembre 2017 par la ministre de l'Outre-mer, Annick Girardin. Le parlementaire évoque notamment la question des aides aux logements sociaux. Nous publions ci-après et en intégralité son communiqué envoyé aux rédactions.
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit aux annonces effectuées ce mardi 26 septembre 2017 par la ministre de l'Outre-mer, Annick Girardin. Le parlementaire évoque notamment la question des aides aux logements sociaux. Nous publions ci-après et en intégralité son communiqué envoyé aux rédactions.


Lors de son audition par la mission Délégation Outremer ce mardi matin et à laquelle j'appartiens, la Ministre Annick GIRARDIN  a annoncé, suite à une question posée par ma collègue Ericka BAREIGTS, que l'aide au logement pour les occupants de logements sociaux, prévu dans le budget 2018, ne s'appliquera pas dans les Outre Mer, et donc à la Réunion.

Je me félicite que le Gouvernement ait entendu les inquiétudes des dizaines de milliers de familles qui occupent un logement social et que j'ai exprimé également dans différents courriers au Premier Ministre et à la Ministre des Outremer.

Cette première victoire sur l'aide au logement social résulte d'une mobilisation commune de tous les députés ultra marins et les associations de défense des locataires. Par ailleurs, la Ministre est restée dans le flou concernant la question des contrats aidés. Elle a toutefois assuré que le quota 2017 sera maintenu en 2018.

Nous devons donc continuer à nous battre pour une augmentation de ces emplois pour 2017 sinon nous allons droit vers une catastrophe sociale l'année prochaine. Je regrette toutefois que sur les questions que j'ai posé, concernant les affectations/mutations des agents de la fonction publique; l'impérieuse nécessité de transformer l'ancienne prison Juliette Dodu en un lieu de Mémoire de tous les Réunionnais; la Ministre n'a apporté aucune réponse.

Sur le vieillissement de la population et les aides à apporter aux personnes âgées, Mme Girardin s'est contentée de décliner quelques grandes lignes d'une politique globale sans prendre en compte la situation de la Réunion.

Ce qui m'a déterminé à lui demander un rendez vous qui devrait avoir lieu très bientôt. Face à la politique désastreuse du Gouvernement Philippe dictée par le Président Macron, notre détermination et notre unité doivent rester intactes.

Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !