Tribune libre de ​Jean Gaël Anda :

Un groupe "La République EnMarche" à La Région


Publié / Actualisé
Dans un courrier en date du 12 septembre 2017, le président du LPA prenait acte de ma demande de " retrait " de son mouvement ; décision qu'il considérait comme " inévitable " dans la mesure où je me présentais sur une liste aux Sénatoriales conduite par une candidate investie par la commission nationale d'investiture (CNI) de LaREM, Madame Brigitte Hoarau.
Dans un courrier en date du 12 septembre 2017, le président du LPA prenait acte de ma demande de " retrait " de son mouvement ; décision qu'il considérait comme " inévitable " dans la mesure où je me présentais sur une liste aux Sénatoriales conduite par une candidate investie par la commission nationale d'investiture (CNI) de LaREM, Madame Brigitte Hoarau.

 

Dans un courrier en date du 12 septembre 2017, le président du LPA  prenait acte de ma demande de " retrait " de son mouvement ; décision qu’il considérait comme "  inévitable " dans la mesure où je me présentais sur une liste aux Sénatoriales conduite par une candidate investie par la commission nationale d’investiture (CNI) de LaREM, Madame Brigitte Hoarau.

Ayant soutenu et parrainé le candidat Emmanuel Macron, bien avant le 1er tour des Présidentielles, il était de la plus grande cohérence que j’apporte mon soutien à la candidate investie LaREM.

Face aux incohérences et prises de décisions cavalières du LPA, qui dans un premier temps soutenait une candidate de droite avant de contribuer, dans un second temps, à l’élection du Maire LPA, qui qualifiait en février 2017 le candidat  Emmanuel Macron, " d’effet de mode ", et fustigeait dans la même interview " celui qui avait coupé la main de son bienfaiteur ", j’ai décidé de me conformer aux actions et décisions du Parti Présidentiel.
J’ai appris avec surprise, récemment, par un simple texto, la création du Groupe " La Réunion  en Marche " à la Région, en lieu et place du Groupe LPA (La Politique Autrement), et ce, sans aucune concertation préalable.

Je n’approuve pas cette démarche peu respectueuse des membres composant initialement ce groupe. Je préfère, dans le prolongement de mes positions, maintenir ma ligne de conduite initiale en constituant un nouveau Groupe "  La République EnMarche" soumis à la validation nationale au sein de La Région Réunion, à l’image du Parti Présidentiel.

Ayant fait l’objet d’une décision de retrait du LPA, j’inscris mon engagement dans la continuité des premiers groupes " La République EnMarche" récemment créés dans différentes communes du département.  De ce fait, j’ai informé La Région par courrier, ce jour, de cette décision. Je conserve néanmoins, des relations cordiales avec le groupe avec lequel j’ai travaillé en début de mandat.

​Jean Gaël Anda

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !