Tribune libre du FSU :

M.Macron, la FSU et les fonctionnaires méritants vous saluent !


Publié / Actualisé
Après le gel des salaires, le retour du jour de carence, l'augmentation de la CSG et les suppressions de postes, Emmanuel Macron veut, comme Nicolas Sarkozy avant lui, différencier la rémunération des fonctionnaires selon leur "mérite". Monsieur Macron, la FSU et les fonctionnaires méritants vous remercient .
Après le gel des salaires, le retour du jour de carence, l'augmentation de la CSG et les suppressions de postes, Emmanuel Macron veut, comme Nicolas Sarkozy avant lui, différencier la rémunération des fonctionnaires selon leur "mérite". Monsieur Macron, la FSU et les fonctionnaires méritants vous remercient .

Merci de reconnaître que nous avons TOUS du mérite à servir chaque jour la population tout en sachant que vous avez décidé de continuer à bloquer nos salaires,

Merci de reconnaître le mérite que nous avons TOUS à essayer d’instruire nos élèves dans des classes surchargées, de soigner nos malades malgré le manque de lits et de personnels, d’aider nos chômeurs toujours plus nombreux malgré le manque de conseillers……,

Merci de reconnaître notre mérite quand nous qui ne sommes rien prenons soin des espaces publics pour les rendre aussi propres et accueillants que possible, tout en restant invisibles à vos yeux,

Merci de reconnaître que nous avons TOUS du mérite à nous exposer chaque jour à la colère des usagers obligés d’attendre des heures aux guichets du Trésor Public, de Pôle Emploi, de la poste, aux urgences des hôpitaux,……………, parce que vous ne voulez pas créer d’emplois publics et envisagez même d’aggraver la pénurie,

Merci de reconnaître notre mérite à supporter cette pénurie pour que vous puissiez offrir aux "premiers de cordées" des milliards d’euros d’ISF en pure perte parce que votre théorie des petits cailloux est aussi inepte que celle du ruissellement,

Merci de reconnaître notre mérite à devoir :

- mettre en œuvre des réformes stupides à chaque lubie ministérielle,

- faire plus avec toujours moins tout en supportant des pressions hiérarchiques de
plus en plus pesantes,

- affronter chaque jour le "fonctionnaire-bashing" qui voudrait faire de nous des privilégiés, des fainéants, des "fouteurs de bordel", etc……..,

- supporter votre mépris permanent parce que nous ne sommes pas "des gens qui réussissent" et que nous prenons souvent le train,

- accepter sans broncher nos fins de carrières toujours plus lointaines sans médaille ni retraite décente.

Merci aussi pour tous nos collègues non-titulaires particulièrement nombreux dans les collectivités (jusqu’à 80 % des effectifs à la Réunion) et dont le mérite à travailler pour des salaires très bas et une retraite très faible est indiscutable,

Merci de reconnaître notre mérite à servir et défendre les Services Publics contre ceux qui voudraient les livrer en pâture au privé, à vouloir défendre le statut qui protège contre les ordonnances qui précarisent et à être le dernier rempart contre le dogme ultra-libéral qui
appauvrit et tue les solidarités,

Merci de reconnaître notre mérite à subir l’éternel retour de la politique du chiffre qui saborde la qualité du service et ignore les besoins de la population,

Merci de reconnaître que nous savons instruire, sauver des vies, éduquer, accueillir, protéger, informer, aider, entretenir, administrer, conseiller, accompagner………. parce que c’est notre métier et que nous le faisons humblement et avec conviction.

Pour tout cela, encore une fois, merci Patron!

Évidemment pour la FSU, la discrimination salariale au mérite, c’est Non !

FSU Réunion

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !