Tribune libre du député Jean-Hugues Ratenon :

"Solidarité avec le population de Guyane"


Publié / Actualisé
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit à la visite du président de la République Emmanuel Macron en Guyane. Il affiche sa solidarité avec le peuple guyanais et accuse le chef de l'État de jeter de l'huile sur le feu. Nous publions son communiqué en intégralité.
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit à la visite du président de la République Emmanuel Macron en Guyane. Il affiche sa solidarité avec le peuple guyanais et accuse le chef de l'État de jeter de l'huile sur le feu. Nous publions son communiqué en intégralité.



Dans une situation sociale déjà très tendue en Guyane, le Président de la République jette de l’huile sur le feu et provoque de violents affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants du collectif Pou Lagwiyann Dékolé. Au lieu d’apporter des réponses claires et concrètes pour aider au développement de ce territoire, Emmanuel MACRON affiche son mépris pour cette population. Aux difficultés et à la souffrance des Guyanais, il répond : " je ne suis pas le père noël parce que les Guyanais ne sont pas des enfants. "


Quelle honte. De tels propos ne sont à la hauteur de la fonction présidentielle. 6 mois après un mouvement social qui avait paralysé ce département, les habitants sont en droit d’attendre que le Chef de l'État constate s’il y a eu de réelles avancées par rapport au " protocole de Guyane ", signé en avril 2017, qui prévoit des crédits pour un montant de 2,1 milliard d'euros pour renforcer les moyens de lutte contre l’insécurité, désenclaver les communes dont certaines n’ont toujours ni eau ni électricité, mieux reconnaître les peuples autochtones, améliorer les services de santé défaillants et le système scolaire inadapté, des moyens de lutte effective contre l’orpaillage clandestin; et si non qu’il fasse accélérer les décisions.


Mais Emmanuel MACRON n’a rien à faire " des gens qui sont riens " " des fainéants ", il reste dans son costume d’arrogance et de mépris. Les plus modestes ne l’ont pas attendu pour comprendre qu’il n’est pas le père noël mais qu’il est père fouettard. Je suis solidaire des manifestants, solidaire des Maires qui refusent de recevoir le Président de la République; je dénonce ces propos méprisants et les violences policières contre la population.

Le Président de la République doit véritablement apprendre à ré-aimer les gens, à les écouter et à les respecter.

Jean Hugues RATENON
Pour le groupe La France Insoumise
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !