Tribune libre de la CGTR région Sud et des travailleurs privés d'emplois :

"Les chômeurs ne sont pas des Kleenex"


Publié / Actualisé
Max Banon, secrétaire général de la CGTR région Sud, et Mathieu Raffini, représentant des travailleurs privés d'emplois, s'adressent au président de la République Emmanuel Macron dans un courrier des lecteurs que nous publions intégralement. Ils s'insurgent contre la réforme du Code du travail par ordonnances et appellent le maximum de demandeurs d'emplois ou de bénéficiaires de contrats aidés à participer à la journée d'action nationale prévue le 16 novembre 2017. "Non M. Macron, les chômeurs ne sont pas des mouchoirs Kleenex", disent-ils. (Photo d'archives de la manifestation du 21 septembre 2017 à Saint-Denis)
Max Banon, secrétaire général de la CGTR région Sud, et Mathieu Raffini, représentant des travailleurs privés d'emplois, s'adressent au président de la République Emmanuel Macron dans un courrier des lecteurs que nous publions intégralement. Ils s'insurgent contre la réforme du Code du travail par ordonnances et appellent le maximum de demandeurs d'emplois ou de bénéficiaires de contrats aidés à participer à la journée d'action nationale prévue le 16 novembre 2017. "Non M. Macron, les chômeurs ne sont pas des mouchoirs Kleenex", disent-ils. (Photo d'archives de la manifestation du 21 septembre 2017 à Saint-Denis)

L’annonce du maintien des ordonnances dites " Loi Macron 2 " et la réforme annoncée de la Caisse Nationale d’Assurance Chômage font que les travailleurs précaires et privés d’emplois sont particulièrement visés et menacés dans le maintien de leurs droits sociaux. Avec près de 52% de la population vivant sous le seuil de pauvreté et 30% au chômage, une telle situation ne serait jamais tolérée en Métropole.



Cette situation, déjà plus que préoccupante ne peut que se dégrader avec la suppression des 25.000 emplois aidés de La Réunion, alors qu’ils nous permettent pour beaucoup de subvenir aux besoins de nos familles. La CGTR Région Sud condamne avec force le projet du gouvernement Macron/MEDEF d’un flicage quotidien des chômeurs ! Nous refusons de jouer le jeu de la résignation. Ne laissons pas le gouvernement nous diviser!

C’est pourquoi nous appelons dès maintenant les chômeurs, précaires, emplois aidés, demandeurs et privés d’emplois à rejoindre le collectif CGTR région Sud afin de nous mobiliser pour défendre nos droits. Rejoignez-nous dès maintenant au local de l’Union Régionale Sud CGTR au 2 avenue Youri Gagarine à Basse-Terre, 97410, au 0262341580 ou au 0693479794 ! Le 16 novembre, journée d’action nationale d’action contre les lois Macron/MEDEF, mobilisons nous toutes et tous dans la rue pour défendre nos droits !

Max BANON, Secrétaire Général CGTR Région Sud Pour les travailleurs privés d’emplois, Mathieu RAFFINI

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !