Tribune libre du Thierry Robert :

Le député vote en faveur des crédits de la mission Outre-mer


Publié / Actualisé
Ce jeudi 9 novembre, l'Assemblée nationale a examiné et s'est prononcée sur les crédits Outre-mer du Projet de loi de finances pour 2018, le premier de la présente législature.
Ce jeudi 9 novembre, l'Assemblée nationale a examiné et s'est prononcée sur les crédits Outre-mer du Projet de loi de finances pour 2018, le premier de la présente législature.

Le Député Thierry Robert est intervenu, comme porte-parole du Groupe du Mouvement Démocrates et apparentés (MoDem), pour saluer des crédits en hausse par rapport à 2017, par le biais d’engagements budgétaires de l’Etat au sein de programmes, transversaux, ne dépendant pas tous du Ministère des Outre-mer, à travers la hausse de 5 millions d’euros des crédits dédiés à la compétitivité et durabilité de l’agriculture, la hausse de plus de 100 millions d’euros pour
l’enseignement scolaire des 1 er et second degrés, l’effort de plus de 6 millions d’euros au sein du programme "Justice judiciaire", le supplément de plus de 21 millions d’euros dédié au soutien aux énergies renouvelables électriques, la hausse de 10 millions d’euros au sein du programme "Police nationale" et plus de 24 millions d’euros en faveur de l’Accompagnement des mutations économiques et du développement de l’emploi.

Le Député a interrogé la Ministre sur les raisons de la baisse de la Ligne Budgétaire Unique (LBU) du programme 123 conditions de vie Outre-mer, alors que le logement social, à La Réunion en particulier, est un enjeu critique. Il a également demandé à Madame Girardin les motivations qui ont conduit à la baisse du budget de LADOM. Il a, enfin fait part de ses inquiétudes quant à la diminution des contrats aidés. "Préférant voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide", Thierry Robert a voté, comme les membres du groupe MoDem, en faveur des crédits de la mission Outre-mer.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !