Tribune libre d'Huguette Bello :

Oui, encore oui a un lycée aux métiers de la mer


Publié / Actualisé
En ouverture des Assises de la mer qui se tiennent au Havre, le Premier Ministre a présenté hier la politique que son gouvernement entend mener pour que l'ambition maritime de la France soit enfin à la hauteur de son immense domaine maritime (Photo d'ilustration)
En ouverture des Assises de la mer qui se tiennent au Havre, le Premier Ministre a présenté hier la politique que son gouvernement entend mener pour que l'ambition maritime de la France soit enfin à la hauteur de son immense domaine maritime (Photo d'ilustration)

L’une de ces mesures a particulièrement retenu mon attention. Celle où le Premier Ministre demande à l’État de " dresser un état des lieux des besoins en formation maritime en Outre-mer pour que les jeunes ultra-marins puissent se former près de chez eux. "

Je souhaite vivement que cette prise de position accélère la construction d’un lycée maritime à La Réunion ainsi que je le préconise depuis plusieurs années.

Pas plus tard que la semaine dernière, j’avais d’ailleurs à nouveau alerté les pouvoirs publics sur l’absence de formations aux métiers de la mer dans les Outre-mer et singulièrement à La Réunion. (ci-joint la question écrite publiée au Journal Officiel).

Il est indispensable que cette déclaration du Premier Ministre puisse trouver une suite favorable à La Réunion et que tous les acteurs -en premier lieu le Conseil régional- prennent toute leur place dans cette grande aventure porteuse d’emplois et d’avenir pour notre jeunesse et qui passe nécessairement par une formation de qualité.

Huguette Bello, députée
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !