Grève terminée à la sucrerie de Bois Rouge :

Reprise de la campagne sucrière


Publié / Actualisé
Les représentants de Téréos et l'intersyndicale FO-CGTR-CFDT signaient ce vendredi 8 décembre 2017 un accord pour la revalorisation de la prime d'intéressement. La sucrerie de Bois Rouge va donc redémarrer son activité et les planteurs livrés leurs cannes. Nous publions ci-après et en intégralité le communiqué envoyé par l'industriel. (Photo d'archives)
Les représentants de Téréos et l'intersyndicale FO-CGTR-CFDT signaient ce vendredi 8 décembre 2017 un accord pour la revalorisation de la prime d'intéressement. La sucrerie de Bois Rouge va donc redémarrer son activité et les planteurs livrés leurs cannes. Nous publions ci-après et en intégralité le communiqué envoyé par l'industriel. (Photo d'archives)

 

Accord signé : reprise du travail et de la campagne sucrière
Dans le cadre du conflit sur le mode de calcul du montant de la prime d’intéressement des salariés de la Sucrerie de Bois-Rouge, un accord a été trouvé ce jour. La direction de la sucrerie se félicite de la reprise de la campagne sucrière.

[LIVE/PHOTOS-VIDÉO] La grève terminée à Bois Rouge : Accord signé entre Tereos et ses salariés

À l’initiative de la direction de la Sucrerie, une conciliation a eu lieu ce jour, vendredi 8 décembre, à la sous-préfecture de Saint-Benoit, en présence de la sous-préfète et de la DIECCTE. A l’issue de cette journée de négociation, un accord a été trouvé. Dès le démarrage du conflit, la direction de la sucrerie a annoncé qu’elle était prête à prendre en compte les éléments extérieurs ayant impactés l’écart technique et à les neutraliser.

La négociation de ce jour (vendredi : NDLR) a abouti à un accord dans ce sens qui permet de reprendre le travail dans les meilleurs délais afin que la campagne sucrière puisse redémarrer à cette période cruciale de l’année. Une Commission Mixte d’Usine (CMU) se réunira pour acter les modalités précises de reprise de la campagne tout en veillant à ce que les conditions de conformité définies dans le cadre de l’interprofession soient respectées.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !