Armand Gunet interpelle le député Ratenon :

"Depuis votre positionnement sur l'ancienne prison Juliette-Dodu, je déchante"


Publié / Actualisé
Armand Gunet prend sa plume afin d'écrire au député Jean-Hugues Ratenon. Il l'interpelle sur son positionnement par rapport à la prison Juliette-Dodu. "Depuis votre positionnement sur l'ancienne prison Juliette-Dodu, je déchante", écrit-il. Nous publions ci-après et en intégralité son courrier des lecteurs. (Photo d'archives)
Armand Gunet prend sa plume afin d'écrire au député Jean-Hugues Ratenon. Il l'interpelle sur son positionnement par rapport à la prison Juliette-Dodu. "Depuis votre positionnement sur l'ancienne prison Juliette-Dodu, je déchante", écrit-il. Nous publions ci-après et en intégralité son courrier des lecteurs. (Photo d'archives)


J’ai été heureux de votre nomination au Palais Bourbon. Mais depuis votre positionnement sur l’ancienne prison de la rue Juliette-Dodu, je déchante. La Bastille a été démolie et personne ne s'en porte plus mal. Les chaînes de l'esclavage ont disparu des mains et des pieds mais pas de tous les cerveaux.

Certains sont toujours esclaves dans leur tête et veulent enfermer définitivement tous les Réunionnais dans cet esclavage mental qui consiste à toujours vouloir se remémorer des pratiques abolies depuis 1848. Alors que l'esclavage actuel en Libye et au Nigéria, par ex., ne sont nullement dénoncés.

Comptez-vous dénoncer ces esclavages à la tribune de l’Assemblée ? Le projet SHLMR est médiocre, lui aussi. Des logements sociaux en plein centre-ville historique de St-Denis !!! De quel niveau architectural ? Social aussi ? Et pour y loger quel genre de public ? Les casseurs et pousseurs du chef-lieu ?

A Saint-Denis, 140 000 habitants, il n'y a aucune salle de concert digne de ce nom alors que des villes européennes deux fois moins grandes en sont pourvues. Je pense notamment au palais des congrès et de la musique de Lucerne, en Suisse. Monsieur le Député, que faites-vous quand vous êtes à Paris ?

Hantez-vous les restos et boîtes de nuit réunionnaises ? Avez-vous eu l’occasion d’aller à l’Opéra ? à la salle Gaveau ? à Notre-Dame de Paris ? au château de Versailles ? Ce sont des hauts-lieux de -notre- culture. Pourquoi vouloir confiner les Réunionnais, tous les Réunionnais, dans l’admiration béate de vieux murs de béton sans aucun intérêt architectural ?

L’esclavage et ses souvenirs sont-ils le seul -sordide- horizon que vous avez à proposer aux Réunionnais et surtout à nos jeunes ? Ces murs sont une véritable verrue au centre-ville. Depuis le transfert à Domenjod, je me demande à chaque fois que je passe rue La-Bourdonnais : quand donc va-t-on se décider à démolir ce machin ?

Monsieur le Député, nos jeunes du conservatoire régional n’ont pas d’orgue, ni de piano à queue ni le moindre clavecin. Le très bel auditorium régional " Granmoune-Lélé " de Saint-Benoît est vide, désespérément vide des plus beaux instruments de musique au monde. Ne serait-ce pas là pour vous un combat plus honorable que de vouloir conserver les vestiges de la prison la plus laide de France ?

Et surtout, surtout, gardez à l’esprit que le sort peu enviable de vos ancêtres esclaves et/ou engagés aurait été bien pire s’ils étaient restés esclaves ou intouchables en Afrique de l’Est ou en Inde. Et si, au lieu de tomber dans les mains de Français ils avaient été vendus par leurs frères à des esclavagistes arabo-musulmans qui les auraient privés de leur service trois-pièces, vous ne seriez pas là aujourd’hui.

Armand GUNET
" Réagissons ! "

   

10 Commentaire(s)

ARDECHOIS, Posté
IL ne s'agit pas de repentance mais d'HISTOIRE.Souvenons-nous justement pour éviter que cette histoire ne se répète comme en LYBIE actuellement(en pire??comme l'écrit Monsieur GUNET).
Souvenons-nous que l'homme peut être le pire ennemi de son semblable." L'homme est un loup pour l'homme " écrivait un philosophe anglais.Cette phrase n'est elle pas toujours d'actualité?
Soutenons Monsieur RATENON!






Dadourun, Posté
Mr Ratenon, comme la très grande majorité de politicards, c'est la simplification dela repetance perpétuelle, dela compassion émotionnelle, du misérabilisme.
Les hommes des 13, 14, 15, 16, 17 èmes siècles n' avaient BFMTV en continu, ni touiteur, ni FB pour "évaluer" leurs actes. C'est fait, c'est fait !! même si continue de se passer dans bon nombre de pays.
Armand GUNET, Posté
A Bof :
Il n'est pas nécessaire d'être un élu pour pouvoir penser et penser justement. Le rôle de mon association est de dénoncer les adminitrations et les élus qui font fausse route. Tapez "Réagissons !" dans le J.O. !!!
Bof, Posté
Juste une question : qui est Gunet? Un élu ? A quel titre il s'exprime ?
Ardechois, Posté
Comparer les niveaux d'esclavage;là on tombe bien bas.
Jose, Posté
Mr Ratenon, ou la culture du misérabilisme, arrêtez de vous lamenter, on vous a mis là pour notre avenir, pas pour ressasser la misère passée !
Lela , Posté
Bravo Guimet.Ratenon est un homme du passé qui ravive les blessures au lieu de les soigner.
Ardechois, Posté
MON BREF COMMENTAIRE NE VOUS PLAIT PAS. BRAVISSIMO.
Ardechois, Posté
je soutiens pleinement l'initiative de notre meilleur député de la Réunion monsieur RATENON.
Armand GUNET, Posté
Erratum : Boko Haram, c'est au Nigeria, dsl. (Cela a été modifié, merci. Webmaster)