Tribune libre d'Armand Gunet :

Un concours d'idées pour "Juliette" s'impose


Publié / Actualisé
Le député Ratenon vient de monter au créneau pour exiger le maintien en l'état de la misérable ex-prison Juliette-Dodu. C'est l'occasion ou jamais de lancer un débat qui n'a jamais eu lieu.
Le député Ratenon vient de monter au créneau pour exiger le maintien en l'état de la misérable ex-prison Juliette-Dodu. C'est l'occasion ou jamais de lancer un débat qui n'a jamais eu lieu.

Comment en est-on arrivé à accepter l’idée de faire construire des logements sociaux en plein centre-ville historique de Saint-Denis ?

De quel niveau architectural, ces logements ? Et pour y loger quel genre de faune " sociale " ? Les caïds, les pousseurs, les casseurs et les incendiaires du Chaudron ou d’ailleurs ?

Les touristes qui vont à Barcelone ramènent des photos d’immeubles de Gaudi, pas des photos de HLM catalans. Et nous, à Saint-Denis, première ville de l’outre-mer, nous n’aurons rien d’autre à proposer au regard et à l’intelligence des touristes mais aussi de tous les Réunionnais que ces horribles murs de béton ?

De son côté, la municipalité compte remplacer cette vieille verrue par une autre future verrue toute neuve qui ressemblera probablement très vite au Mirail ou à Garges-lès-Gonesse. Se tromper est humain mais il est diabolique de persévérer dans son erreur.

Il serait juste que la SHLMR se retire de ce projet médiocre sans attendre que la mairie accepte de revoir ce projet. C’est d’ailleurs ce que nous demandons à notre municipalité. Il est impératif et il est encore temps puisque les travaux n’ont pas commencé d’ouvrir un concours d’idées afin de sélectionner quelques bons projets plus valorisants que des logements sociaux.

Et que ce concours d’idées soit ouvert non seulement aux Réunionnais mais également aux autres Européens. Il faut sortir les Réunionnais de la victimisation, du passéisme et de la médiocrité.

Armand Gunet
Réagissons !

   

1 Commentaire(s)

Marie, Posté
Monsieur GUNET, il s'agit là d'un lieu de mémoire datant de 1731. c'est la plus vieille construction des DOM. si vous avez lu la presse d'hier, à Port Louis une construction de 1735, inaugurée en 1740 est en passe de devenir un musée de l'esclavage à côté de chez dans l'Océan Indien. peut être parce que nous avons la bouche pleine, devons nous nous contenter de l'histoire des autres et faire fi de la nôtre. Nous n'avons aucun lieu de mémoire où notre histoire est reconnue si ce n'est dans les livres. L'association Kartié Lib me semble t-il, a élaboré un dossier avec un contenu pour un musée, vous pouvez le récupérer sur internet. Un travail construit qui ne demande qu'à être exploité. Pourquoi vouloir couper les cheveux en quatre. le travail est mâché reste plus qu'a l'avaler. Connaître son histoire c'est du passéisme et de la médiocrité ? mes ancêtres n'étaient pas gaulois M. GUNET. Les vôtres probablement. L'ancienne prison Juliette Dodu est un condensé de mon histoire j'ai envie quelque soi inscrite en ces lieux. En France, à Paris il est prévu un musée de l'esclavage. faîtes un courrier de lecteur demandez au président Macron un musée des Gaulois.... pathétique !