Tribune libre d'Armand Gunet :

Un concours d'idées pour "Juliette" s'impose


Publié / Actualisé
Le député Ratenon vient de monter au créneau pour exiger le maintien en l'état de la misérable ex-prison Juliette-Dodu. C'est l'occasion ou jamais de lancer un débat qui n'a jamais eu lieu.
Le député Ratenon vient de monter au créneau pour exiger le maintien en l'état de la misérable ex-prison Juliette-Dodu. C'est l'occasion ou jamais de lancer un débat qui n'a jamais eu lieu.

Comment en est-on arrivé à accepter l’idée de faire construire des logements sociaux en plein centre-ville historique de Saint-Denis ?

De quel niveau architectural, ces logements ? Et pour y loger quel genre de faune " sociale " ? Les caïds, les pousseurs, les casseurs et les incendiaires du Chaudron ou d’ailleurs ?

Les touristes qui vont à Barcelone ramènent des photos d’immeubles de Gaudi, pas des photos de HLM catalans. Et nous, à Saint-Denis, première ville de l’outre-mer, nous n’aurons rien d’autre à proposer au regard et à l’intelligence des touristes mais aussi de tous les Réunionnais que ces horribles murs de béton ?

De son côté, la municipalité compte remplacer cette vieille verrue par une autre future verrue toute neuve qui ressemblera probablement très vite au Mirail ou à Garges-lès-Gonesse. Se tromper est humain mais il est diabolique de persévérer dans son erreur.

Il serait juste que la SHLMR se retire de ce projet médiocre sans attendre que la mairie accepte de revoir ce projet. C’est d’ailleurs ce que nous demandons à notre municipalité. Il est impératif et il est encore temps puisque les travaux n’ont pas commencé d’ouvrir un concours d’idées afin de sélectionner quelques bons projets plus valorisants que des logements sociaux.

Et que ce concours d’idées soit ouvert non seulement aux Réunionnais mais également aux autres Européens. Il faut sortir les Réunionnais de la victimisation, du passéisme et de la médiocrité.

Armand Gunet
Réagissons !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !