Tribune libre de la députée :

Ericka Bareigts demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion


Publié / Actualisé
Dans une lettre double envoyée au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et à la ministre des Outre-mer Annick Girardin, la députée de la 1ère circonscription de La Réunion Ericka Bareigts demande l'état de catastrophe naturelle pour l'île suite au passage de Berguitta :
Dans une lettre double envoyée au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et à la ministre des Outre-mer Annick Girardin, la députée de la 1ère circonscription de La Réunion Ericka Bareigts demande l'état de catastrophe naturelle pour l'île suite au passage de Berguitta :

Madame la Ministre,

La Réunion vient d’être durement touchée par la forte tempête tropicale Berguitta. Ce phénomène a entraîné des pluies diluviennes et affecté gravement plusieurs communes du Sud de notre département. À titre d’exemple, plus de 832 mm de pluies ont enregistrés à Grand Coude, situé à 1045 m d'altitude, en 24h. En comparaison, la pluviométrie moyenne à Paris est de 637 mm sur une année. Le relief accidenté de notre île a aggravé ce phénomène de lessivage des sols, entraînant inondations et glissements de terrains.

Des maisons ont été inondées, des routes détruites. 300 habitants de Bassin-Plat, toujours dans le sud, ont dû être évacués par l’armée dont je salue ici le plein soutien. Notre agriculture a également beaucoup souffert, certains maraîchers ayant perdu l’intégralité de
leurs récoltes. Des quartiers sont encore aujourd'hui isolés du reste de l’île suite aux éboulements.

Afin de permettre aux familles réunionnaises touchées par ces graves événements climatiques, accompagner nos communes et nos agriculteurs le nécessitant, je vous sollicite le déclenchement dans les meilleurs délais, comme cela avait été fait pour Bejisa en 2014, l’état de catastrophe naturelle pour notre île. Je sais que les Réunionnais peuvent compter sur votre engagement et votre soutien.

Je vous prie d’agréer, madame la Ministre, l’expression de ma haute considération.

-

Monsieur le Ministre,

La Réunion vient d’être durement touchée par la forte tempête tropicale Berguitta. Ce phénomène a entraîné des pluies diluviennes et affecté gravement plusieurs communes du Sud de notre département. À titre d’exemple, plus de 774 mm de pluies ont enregistrés à Grand Coude, situé à 1045 m d'altitude, en 24h. En comparaison, la pluviométrie moyenne à Paris est de 637 mm sur une année. Le relief accidenté de notre île a aggravé ce phénomène de lessivage des sols, entraînant inondations et glissements de terrains.

Des maisons ont été inondées, des routes détruites. Notre agriculture a également beaucoup souffert, certains maraîchers ayant perdu l’intégralité de leurs récoltes. Afin de permettre aux familles réunionnaises touchées par ces graves événements climatiques, accompagner nos communes et nos agriculteurs le nécessitant, je vous sollicite le déclenchement dans les meilleurs délais, comme cela avait été fait pour Bejisa en 2014, l’état de catastrophe naturelle pour notre île. Ce sont dans les moments difficiles que la solidarité nationale et territoriale doit être la plus intense.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Ericka Bareigts

   

1 Commentaire(s)

RIPOSTE974, Posté
La belle affaire de ericka bareigts : " demander l’état de catastrophe naturelle pour La Réunion "
Y' a t-il eu une alerte rouge ce jeudi sur l'île et cet individu a été ministre des Outre-mer ?
Chercher l'erreur ?