Tribune libre du Collectif Citoyen Cimendef :

Le rapport gouvernemental sur les Bibliothèques consacre la Médiathèque Cimendef promise à destruction !


Publié / Actualisé
En parlant de l'avenir du livre et des bibliothèques, un intervenant s'est exprimé dernièrement sur une radio publique pour dire ceci : " Si les Electeurs veulent qu'il y ait des lecteurs, il faut virer les élus qui n'aiment pas les livres " Qui a pu tenir des propos aussi provocateurs, aussi accusateurs pour nos élus ? Un intello-bobo, un militant " agité " d'un collectif citoyen, un militant politique réglant ses comptes en opposant systématique. Pas du tout.
En parlant de l'avenir du livre et des bibliothèques, un intervenant s'est exprimé dernièrement sur une radio publique pour dire ceci : " Si les Electeurs veulent qu'il y ait des lecteurs, il faut virer les élus qui n'aiment pas les livres " Qui a pu tenir des propos aussi provocateurs, aussi accusateurs pour nos élus ? Un intello-bobo, un militant " agité " d'un collectif citoyen, un militant politique réglant ses comptes en opposant systématique. Pas du tout.

Il s’agit d’un respectable membre de l’Académie française, Erik Orsenna qui fait aujourd’hui la promotion de son rapport sur les " Bibliothèques ". Ce rapport sorti mardi dernier  est une commande officielle du Président Emmanuel Macron qui fait suite à une promesse de campagne.

Ce même écrivain rapporteur affirme avec autant de force que le livre est émancipateur, c'est-à-dire en respectant l’origine de ce mot, qu’il nous permet de sortir de l’esclavage.

Et d’ajouter que la bibliothèque doit être " la Maison de l’humain " signifiant qu’elle ne doit pas se limiter aux livres mais qu’elle doit accueillir tous ceux encore trop nombreux qui se disent " Une bibliothèque c’est pas pour nous ". Et le rapporteur du gouvernement de poursuive : " C’est un lieu de vie,  de chaleur où on découvre toutes sortes de services, l’appui du numérique, l’apprentissage des langues, les services sociaux, l’aide à l’emploi … c’est un centre de service public culturel. "

Mais alors ce monsieur l’académicien, rapporteur du gouvernement, ne serait-il pas en train de faire de l’ingérence dans les affaires réunionnaises par son joli rapport. Comment se fait-il que le Président de Région, Monsieur Didier Robert, ne soit pas en parfait accord avec ce rapport gouvernemental alors qu’il semble avoir de plus en plus d’affinités avec le parti du gouvernement La République en Marche.

En effet, nul n’ignore aujourd’hui que le projet de la Région est de détruire la Médiathèque Cimendef de Saint-Paul qui correspond mot pour mot aux qualités d’une bibliothèque promue par l’académicien rapporteur. Multimédia, accompagnements de personnels qualifiés, animations culturelles, services sociaux et services contre l’illettrisme, il suffit pour s’en convaincre de relire le projet initial de la Médiathèque Cimendef, tout y est. Et également et surtout, son accueil remarquable par ces salles lumineuses, sa vue panoramique, des plafonds peints qui sont des œuvres d’art, ses patios ombragés, son café détente prévu, tout y est pour en faire un lieu chaleureux, afin que personne ne se dise plus " Ce n'est pas pour moi " mais au contraire ose entrer pour simplement se promener faire de ce lieu son lieu et petit à petit comme le dit fort bien notre académicien faire du livre sa proximité. Aujourd’hui un usager sur deux qui entre dans une médiathèque n’emprunte pas de livre mais y circule, y fait autre chose, en fait un lieu de vie personnel (chiffre donné par le même rapporteur).

Ce projet est le projet de la Médiathèque Cimendef qui a été mûrement réfléchi pour devenir un lieu populaire comme l’envisage le rapport.

A La Réunion, à Saint-Paul, nous avons ce lieu, c’est la Médiathèque Cimendef,  qui est totalement fini, prêt à ouvrir demain avec de surcroit 800 000 euros de matériels disponibles déjà achetés et stockés.  La Région doit stopper son projet néfaste qui consiste à détruire cet outil exceptionnel pour le transformer en antenne ouest de Conservatoire de Musique et Danse, qui doit, lui,  être réalisé ailleurs.

Espérons que ce rapport sera l’occasion d’un coup de semonce, d’une révélation sur la réalité que nous vivons de l’absurdité de cette destruction. A cela s’ajoute la dimension financière, la destruction pour reconversion du bâtiment coûterait 6 millions de travaux, la subvention d’Etat versée initialement à la Mairie de Saint-Paul pour la Médiathèque Cimendef était de 4,8 millions d’euros (elle marquait l’excellence du projet). Ces chiffres peuvent être mis en parallèle avec la " dotation gouvernementale " pour accompagner le rapport sur les " Bibliothèques " qui est de 8 millions d’euros pour toutes les bibliothèques de France (plus de 15 000…). Ce chiffre montre si cela était nécessaire la chance que La Région Réunion a d’avoir en sa possession une Médiathèque que l’on nous envie.

Le débat ne porte donc pas ici sur l’amplitude des horaires d’ouverture des Bibliothèques, comme le souligne par ailleurs le rapport, mais plus fondamentalement sur la nécessité et le droit pour la population réunionnaise à l’ouverture pleine et entière d’une  Médiathèque appelée Médiathèque Cimendef. Cette actualité doit nous permettre de sortir des règlements de comptes politiciens et de nous inspirer de l’intelligence de ce rapport pour en faire une intelligence collective partagée par la Région Réunion en faisant de la Médiathèque Cimendef une médiathèque de dimension régionale.

Le Collectif Citoyen Cimendef

 

 

 

   

1 Commentaire(s)

Marie, Posté
Je suis écoeurée par cette situation malgré les efforts du collectif CIMENDEF.
Erik Orsenna pourrait-il être interpellé afin qu'il puisse soutenir les bienfaits de la médiathèque et faire évoluer les choses ?
A noter que ce fameux Didier ROBERT se targue du haut de l'escalier, dans le film DEMAIN pour soutenir l'écologie à La Réunion (les panneaux solaires en l'occurence) , il est beau le résultat, en exemple la NRL !