Tribune libre du parti communiste réunionnais :

Route en mer : la mission d'expertise technique et financière plus que jamais nécessaire


Publié / Actualisé
Depuis que la Région Réunion a décidé d'utiliser l'argent prévu pour le tram-train et la nouvelle route du littoral (projet choisi par l'État à l'époque) à la construction d'une route en mer, le Parti communiste réunionnais a demandé la création d'une mission d'expertise technique et financière afin d'évaluer la faisabilité de ce projet, ainsi que son coût. Une telle mission se justifie pour un chantier de cette ampleur.
Depuis que la Région Réunion a décidé d'utiliser l'argent prévu pour le tram-train et la nouvelle route du littoral (projet choisi par l'État à l'époque) à la construction d'une route en mer, le Parti communiste réunionnais a demandé la création d'une mission d'expertise technique et financière afin d'évaluer la faisabilité de ce projet, ainsi que son coût. Une telle mission se justifie pour un chantier de cette ampleur.

Cette proposition a été constamment combattue par les promoteurs de la route en mer. Or, la semaine dernière, la presse a révélé que la Région Réunion envisage de ne livrer qu’une partie de la route en mer en 2020 ou 2021 au plus tôt. Pour l’autre moitié, aucune date n’est fixée.

La Région annonce également prévoir la construction d’un raccordement du viaduc à la route actuelle. Ceci entraînera un surcoût de plus de 50 millions d’euros.

Plus que jamais, ces éléments nouveaux confortent la nécessité de la mission d’expertise technique et financière afin de sortir de cette crise par le haut. Le PCR estime qu’il est nécessaire de trouver une solution pour la seconde partie de la route. Pour sa part, le PCR souligne qu’il ne faut pas aller en mer, mais rechercher un itinéraire terrestre.

Le Bureau de presse du PCR

   

1 Commentaire(s)

Bruno, Posté
"rechercher un itinéraire terrestre"

Pour dire de telles conneries, ça n'était pas la peine d'intervenir !