Tribune libre de David Lorion :

Satisfait de l'ouverture de 53 postes d'agents pénitentiaires


Publié / Actualisé
Le 18 novembre 2017, usant de notre droit de visite de lieux de privation de liberté, avec mon collègue Jean-Hugues Ratenon, nous nous rendions à la maison d'arrêt La Cayenne de Saint-Pierre afin notamment de nous rendre compte sur place des mauvaises conditions de travail du personnel pénitentiaire
Le 18 novembre 2017, usant de notre droit de visite de lieux de privation de liberté, avec mon collègue Jean-Hugues Ratenon, nous nous rendions à la maison d'arrêt La Cayenne de Saint-Pierre afin notamment de nous rendre compte sur place des mauvaises conditions de travail du personnel pénitentiaire

Constatant qu’aucune amélioration de la situation ne s’était produite depuis notre venue, nous avons interpellé, par courrier, le 18 juin dernier, la Ministre de la Justice sur la détérioration de la situation des agents concernés. En écho aux inquiétudes exprimées à nouveau par le personnel carcéral de l’île, nous attirions tout particulièrement l’attention de la Ministre sur le déficit local de postes de surveillants lié à de nombreux départs en retraite et à un manque structurel d’agents.

Je me félicite d’apprendre aujourd’hui que l’Administration ait décidé d’ouvrir 53 postes pour la commission administrative paritaire de mobilité prévue en septembre prochain. C’est une bonne nouvelle.

Je souhaite que ces postes soient prioritairement attribués aux bénéficiaires du CIMM. De nombreux agents d’origine réunionnaise qui travaillent en métropole depuis parfois plus de dix ans doivent pouvoir retrouver leurs proches et leurs attaches.

Comme le personnel des établissements pénitentiaires, je demande qu’un calendrier spécifique de prise de fonction anticipée à La Réunion soit défini dans les toutes prochaines semaines afin que la fin d’année puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles avec tous les effectifs nécessaires.

Satisfait par ces avancées positives, j’entends néanmoins rester vigilant quant à la concrétisation du plan d’affectation annoncé par le Ministère de la justice.

David Lorion, député de La Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !