Tribune libre de Jean-Claude Comorassamy :

L'accès rapide à l'hopital ne contribue-t-il pas à sauver des vies ?


Publié / Actualisé
En éliminant tous obstacles qui limitent l'accès rapide à l'hôpital, nous réduisons les conséquences du fardeau de la maladie voire nous sauvons des vies, qui peuvent aussi bien affecter des enfants que des adultes, femmes enceintes ...etc. Alors pourquoi tergiverser à dire que l'accès du nouvel hôpital de l'Ouest ne fait pas partie des priorités de la Région ? Est-ce dire que l'accès aux soins en urgence ne constitue pas une priorité en santé publique pour nos élus ?
En éliminant tous obstacles qui limitent l'accès rapide à l'hôpital, nous réduisons les conséquences du fardeau de la maladie voire nous sauvons des vies, qui peuvent aussi bien affecter des enfants que des adultes, femmes enceintes ...etc. Alors pourquoi tergiverser à dire que l'accès du nouvel hôpital de l'Ouest ne fait pas partie des priorités de la Région ? Est-ce dire que l'accès aux soins en urgence ne constitue pas une priorité en santé publique pour nos élus ?

Tout s’esquisse lors d’une conférence de presse des syndicats CFDT-EPSMR et CFDT-CHGM puis rejoint par l’UNSA Santé de Gabriel Martin, de s’interroger sur l’accès du Centre Hospitalier Ouest Réunion(CHOR) où le Conseil Régional veut retarder les travaux en raison du budget non prévu et non voté, martèlent les administratifs de la Région en réponse aux interrogations des syndicats.

Circulez, il n’y a rien à voir ! C’était sans compter sur la perspicacité de ces mêmes syndicats qui, en abattant une " montagne " d’actes administratifs (recueil) sur internet, découvrent la fameuse délibération de la Commission permanente du Conseil Régional du 7 novembre 2017 votée à l’unanimité des présents. A savoir une convention de financement tripartite, la Commune de Saint-Paul pour l’achat d’une partie du terrain propriété l’association du temple, le conseil Départemental pour le déplacement des tuyaux d’irrigation, le Conseil Régional pour la création d’une collectrice vers la sortie de Cambaie et l’aménagement des accès du Pôle Sanitaire Ouest (opération N°17D06364).

Que dit cette délibération ? Elle précise que, vu le budget de l’exercice 2017-Vu le rapport de la DEER/104525…Vu que c’est les responsabilités de la Région Réunion, gestionnaire du réseau routier national-Vu le trafic journalier sur la RN1 Savanna-Cambaie aux heures de pointe- Vu la livraison attendue du nouveau Pôle Sanitaire Ouest fixée en 2018/2019 et la nécessité d’améliorer l’accès à ce Pôle. Et vu l’accord de principe des partenaires associés (la Commune de Saint-Paul, l’accord du Conseil Départemental) la Commission permanente décide d’approuver à l’unanimité la réalisation de cette opération, de créer une collectrice vers la sortie de Cambaie et l’aménagement l’accès du PSO. Le conseil donne son accord à prélever les crédits correspondants sur le programme " P160-003 " au chapitre 908 sur l’article 908-822 du budget de la Région.

Maintenant, c’est à partir de cette réalité que le Président de la Région devrait témoigner aux syndicats et particulièrement à la population, que l’engagement pris le 7 novembre 2017 lors de la Commission permanente, serait bien respecté. Surtout faire taire une fois pour toute, cette aberration que nous avons du mal à expliquer lorsqu’il s’agit de santé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !