Tribune libre de Vanessa Miranville :

Notre espoir : que le nouveau ministre sache résister aux pressions du lobbying


Publié / Actualisé
Nous tenons par la présente, à féliciter François de Rugy pour sa nomination comme ministre de la transition écologique en lieu et place de Nicolas Hulot.
Nous lui adressons le message d'être particulièrement attentif et vigilant quant aux questions soulevées par ce dernier à son départ à savoir celles de la démocratie et celle de l'action politique. En effet, qui a le pouvoir aujourd'hui ? Les Citoyens, les élus ou les lobbies ?
Nous tenons par la présente, à féliciter François de Rugy pour sa nomination comme ministre de la transition écologique en lieu et place de Nicolas Hulot.
Nous lui adressons le message d'être particulièrement attentif et vigilant quant aux questions soulevées par ce dernier à son départ à savoir celles de la démocratie et celle de l'action politique. En effet, qui a le pouvoir aujourd'hui ? Les Citoyens, les élus ou les lobbies ?

Le politique ne doit pas se soumettre aux lobbies, mais doit travailler à faire changer leur regard sur l’importance relative du long terme et du court terme. Il faut changer de modèle et pour cela il faut montrer que le nouveau modèle qui leur est proposé via le développement durable est attirant, et bénéfique.

Il faut réussir à convaincre que l'argent ne fait pas le bonheur, mais ce qui nous rend profondément heureux c’est le vivre ensemble, le bien-être et la santé. Ce qui peut sauver l'être humain c'est de redevenir profondément humain : c'est à dire altruiste envers les autres et envers la nature.

Notre espoir est que le nouveau ministre agisse également avec cette conviction et sache résister à bon escient aux pressions du lobbying.

Pour ce qui est de l’action politique, l'Etat a fixé des grands objectifs mais ne met pas toujours les moyens en face pour les atteindre. Les autres niveaux politiques font de même. Il en résulte des discours politiques qui finalement se ressemblent tous beaucoup, mais où sont les actes forts et concrets ? Il faut du vrai courage politique pour renverser le modèle établi.

C'est pourquoi, malgré la déception au départ de Nicolas Hulot, celui-ci renforce la conviction que nous portons , nous mouvement CREA des "Citoyens de La Réunion en Action", que le pouvoir doit revenir dans les mains des Citoyens en tout premier lieu, qui doivent devenir des élus ou choisir des élus qui défendent réellement l'intérêt général à long terme et surtout le mettent en Action.

Nous voulons rester optimistes et déterminés, car l'avenir de nos enfants en dépend. Si nous avons l'intime conviction que le pouvoir est entre nos mains, nous les Citoyens, alors il le sera : ce que le mouvement CREA a fait, continue à faire, et j'espère continuera longtemps à faire à La Possession et plus tard à La Réunion, en est la preuve concrète. Il ne reste plus aux Citoyens qu'à nous rejoindre dans cette utopie qui petit à petit, est en train de devenir réalité."

Vanessa Miranville, Présidente du Mouvement CREA

 

   

5 Commentaire(s)

Gorbatchev, Posté
La honte.. comment peut elle donner des leçons aux autres, elle qui était contre la carrière des lataniers pendant la campagne électorale et pour la carrière des lataniers dès qu'elle a été élue...l'écologie n'a été pour elle qu'un tremplin pour arriver au pouvoir
Ben voyons, Posté
Elle gère la mairie comme une multinationale, sans aucun scrupule pour qui que ce soit, et dont la seule priorité est de faire du fric. Elle dit tout et son contraire en fonction de la tournure du vent et elle vend son âme à la Région pour quelques millions d'euros. Quel exemple !! Ce qui ne l’empêche pas se poser en donneuse de leçon, avec modestie, comme à son habitude.
Doudou, Posté
arete siouplé ! ferme out bousse ! quel conseil ou vé donnez ! a ou même la partisanne de lobbying ;
Sa mem mem, Posté
MME.S IL VOUS PLAIS VOUS ETRES MAL PLACE POUR DONNER DES LECONS..TAISEZ VOUS..
L hôpital se moque de la charité!!!, Posté
Non mais comment est ce qu' elle ose encore s exprimer?! Mme le maire vous avez vendu votre étique écologique en donnant le feu vert à une carrière en plein centre ville contre l argent de la Réf. Vous n avez pas le droit de la ramener! Vous avez limogé votre ex 1er adjoint pour avoir participé à une réunion de Didier Robert et là vous faites pire...