Tribune libre de David Lorion, député de La Réunion :

Une mesure qui pénalise une fois de plus le personnel hospitalier


Publié / Actualisé
Le personnel hospitalier vient de se voir opposer une décision : la suppression de l'indexation sur les primes qui leur sont octroyées, depuis près de 40 ans. La Cour des Comptes dans son rapport d'observations, considère que cette indexation ne repose sur aucune base légale.
Le personnel hospitalier vient de se voir opposer une décision : la suppression de l'indexation sur les primes qui leur sont octroyées, depuis près de 40 ans. La Cour des Comptes dans son rapport d'observations, considère que cette indexation ne repose sur aucune base légale.

Si cette décision arbitraire est appliquée, elle entrainera à terme une diminution du pouvoir d'achat pour un personnel déjà confronté aux difficultés de la profession (manque d'agents, horaires à flux tendus, visibilité financière aléatoire).

Face à cette situation, je demande le report de cette mesure à l’année prochaine, lors de l’examen du projet de loi portant sur la Transformation de la Fonction publique. Dès lors, il est nécessaire d’attendre l’étude de ce projet de loi, évoqué récemment par le Ministre de la Fonction Publique.

David Lorion,
Député de La Réunion.

   

1 Commentaire(s)

Sociale, Posté
Pourquoi ne serait ce pas légal pour les hospitaliers mais légal pour les employés de mairie; les gendarmes, les agents des impôts ou les militaires? Si la vie est chère pour les uns, elle l'est pour les autres. C'est encore pour faire baisser les cotisations patronales en agissant sur le budget de l'hôpital ! Inadmissible