Tribune libre du syndicat CGTR-Finances publiques :

Saint-Denis : le centre des Finances publiques Rue Amiral Lacaze fermé pour cause d'amiante


Publié / Actualisé
Le 12 octobre 2018, La Direction régionale de Finances publiques a informé les représentants du CHSCT de la présence de matériaux et de produits contenant de l'amiante sur le crépi/enduit du mur extérieur du Centre des Finances publiques du 4 rue Lacaze à Saint-Denis. Cette zone concerne des travaux immobiliers en vue de la réinstallation d'un service. Des travaux de perçage de ce mur pour la création de portes et de fenêtres sont intervenus dans la semaine du 1er au 5 octobre 2018 avant la communication des résultats d'un diagnostic amiante avant travaux.
Le 12 octobre 2018, La Direction régionale de Finances publiques a informé les représentants du CHSCT de la présence de matériaux et de produits contenant de l'amiante sur le crépi/enduit du mur extérieur du Centre des Finances publiques du 4 rue Lacaze à Saint-Denis. Cette zone concerne des travaux immobiliers en vue de la réinstallation d'un service. Des travaux de perçage de ce mur pour la création de portes et de fenêtres sont intervenus dans la semaine du 1er au 5 octobre 2018 avant la communication des résultats d'un diagnostic amiante avant travaux.

Ces travaux, altérant la matière, ont pu exposer les agents présents sur site et circulant dans la zone occupée par les travaux. Pour la CGTR-Finances publiques il est irresponsable d'avoir procédé aux travaux avant même d'avoir le résultat des prélèvements effectués par carottage dans le cadre de ce diagnostic.

Les mesurettes de " confinement " mises en place à compter du 8 octobre 2018 ne pouvaient suffire à sécuriser les agents exerçant leurs missions au sein du site de Lacaze. C'était très loin d'un confinement hermétique d'une zone de travail par une entreprise certifiée au traitement de l’amiante.

Le 17 octobre dernier, la CGTR Finances Publiques a invité les agents du site de Lacaze à exercer leur droit de retrait jusqu'à la communication des résultats des mesures d'empoussièrement effectués le jour même, et de l'expertise du médecin de prévention, au titre de la notion de " danger grave et imminent ".

Ce lundi matin 22 octobre, la Direction s'est déplacée sur le site et a informé les agents présents de l'évacuation du site  et de sa fermeture jusqu'à communication des résultats des prélèvements réalisés le 17 octobre. Les résultats sont attendus en début de cette semaine.

Pour la CGTR Finances Publiques, ce changement de position de la part de notre Direction ne fait que renforcer notre certitude sur l'exposition des agents et des usagers à la fibre d'amiante et ce depuis le 1er octobre ! Quelles en seront les conséquences sur leur santé ?

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !