Tribune libre du bureau du Parti pour La Réunion :

La Région Réunion doit apporter des réponses concrètes aux revendications des automobilistes


Publié / Actualisé
Le PLR soutient la mobilisation citoyenne des Réunionnais contre l'augmentation des taxes sur le prix des carburants et contre la diminution du pouvoir d'achat des familles. Notre mouvement dénonce les dérapages et les violences qui ont émaillé le
différents rassemblements, car ces actes peuvent discréditer une colère légitime.
Le PLR soutient la mobilisation citoyenne des Réunionnais contre l'augmentation des taxes sur le prix des carburants et contre la diminution du pouvoir d'achat des familles. Notre mouvement dénonce les dérapages et les violences qui ont émaillé le
différents rassemblements, car ces actes peuvent discréditer une colère légitime.

Responsable de l’augmentation des taxes sur le carburant, la Région Réunion doit apporter des réponses concrètes et immédiates aux revendications des automobilistes.
N’ayant aucune sincérité dans sa politique écologique, elle cherche simplement à renflouer ses caisses pour couvrir ses dépenses explosives.
Dans ce contexte, le PLR propose que la Région :
• annule sa décision d’augmenter jusqu‘en 2025 les taxes sur le carburant en vue de faire converger le prix du gazole avec celui de l’essence et faire converger le prix des carburants de La Réunion avec celui de la
France Hexagonale.
• se prononce sur des solutions claires et crédibles pour passer très rapidement à une phase de mise en oeuvre d’un transport collectif alternatif au tout automobile.
• ouvre le débat aux côtés de l’État, des entreprises et des syndicats pour l’amélioration du pouvoir d’achat des familles Réunionnaises.
A ce titre, la mise en oeuvre d’une prime de type COSPAR, sur les bases des 10 M€ proposés par la Région aux contribuables et des 33 M€ proposés aux professionnels. En ce sens, l’organisation d’une table ronde dans les meilleurs délais pour acter ces décisions serait un pas décisif.
Au niveau national, la hausse de la fiscalité sur les carburants, est organisée dans le seul but de renflouer les finances publiques et non de poser les bases d’une nécessaire transition écologique.
Emmanuel Macron habille en vert des hausses de taxes qui ne constituent qu’un tour de vis fiscal supplémentaire pour les ménages les plus fragiles.
Ces hausses de la fiscalité pétrolière s’ajoutent à une cascade d’autres mesures fiscales et d’austérité imposées aux Français : augmentation de la CSG pour les retraités ; désindexation des pensions ; absence de tout coup de pouce sur le Smic ; gel des rémunérations publiques ; précarisation massive de l’emploi avec les
réformes législatives, dont la loi Travail ; suppression de l’APL accession et de l’abattement fiscal de 30 % dans les DOM…
Pour le PLR, il est inacceptable pour notre modèle social que les ménages et les plus modestes subissent un matraquage fiscal sans précédent, alors que dans le même temps les plus riches bénéficient de cadeaux fiscaux et que les multinationales pratiquent une évasion fiscale à grande échelle.
 

   

3 Commentaire(s)

Mador?974, depuis son mobile, Posté
à menteur
les taxes sont destinées à la région.
Robert a la liberté de ne pas appliquer la loi sans compter que le niveau de pollution n est pas le même ici qu à paris
Il suffit à la region de diminuer leur train de vie et de licencier toutes ces gratelles qui sont payés par la region à faire de la politique
Par contre on peut reprocher à Annette d avoir soutenu Macron
Menteur, depuis son mobile, Posté
La région monsieur Annette ne fait que appliquer la loi, votée par ericka , l'alignement du diesel sur l'essence. Arrêtez de prendre les gens pour des cons. Ce temps est révolu. Occupez vous de faire bosser les 300 emplois de la ville qui restent chez eux
Victoria Ananas , Posté
6800e en + c'est INDÉCENT : révolte populaire !