Tribune libre de la CGTR :

Pour l'imposer, il faudra une lutte d'ensemble


Publié / Actualisé
Après des mois de lutte contre le gouvernement et le patronat qui n'ont pas cessé d'innover dans les mesures iniques pour s'attaquer aux droits et au pouvoir d'achat des classes populaires, des retraités, des chômeurs, des travailleurs, la mobilisation provoquée par la hausse du carburant, à La Réunion et en France prouve que la coupe est pleine.
Après des mois de lutte contre le gouvernement et le patronat qui n'ont pas cessé d'innover dans les mesures iniques pour s'attaquer aux droits et au pouvoir d'achat des classes populaires, des retraités, des chômeurs, des travailleurs, la mobilisation provoquée par la hausse du carburant, à La Réunion et en France prouve que la coupe est pleine.


Si la CGTR condamne les rares violences de la journée du 17, la réussite de cette mobilisation en appelle d'autres sur les revendications des travailleurs, des retraités et des chômeurs portées depuis des années par la CGTR.

Viser essentiellement les classes populaire et moyenne, tout en exonérant les grosses sociétés pétrolières, ne peut être une réponse à la nécessaire transition écologique. Allier justice sociale et impératif écologique est indispensable. La recherche d’une fiscalité plus juste en renforçant la progressivité de l’impôt devient une ardente obligation, et partant une redéfinition du partage des richesses entre le capital d’une part et le salaire, les pensions et les minima sociaux d’autre part.

Face à toutes les augmentations de prix et de taxes qui empêchent de boucler les fins de mois, il faut que la variation des prix du carburant, des cantines scolaires, des loyers soit justifiée et qu'elle entraîne une augmentation automatique des salaires, des retraites, des allocations chômage, de tous les allocations. Cela s’appelle l’échelle mobile des salaires, des pensions et des allocations. Pour l’imposer, il faudra une lutte d’ensemble.

Pour la confédération le bureau confédéral

Lundi 19 novembre 2018
Jacky Balmine

   

Mots clés :

    4 Commentaire(s)

    Run974, Posté
    Encore une récupération politique. La CGTR n'a jamais proposé de plan de développement de la Réunion. Elle souhaite en permanence affaiblir le monde économique. Elle est à la botte des politiques de gauche notamment du PCR et de la Mairie du Port. Parler des rares violences !!!!! au moins un qui a bien dormi samedi soir... il avait certainement bien fêté comme sur les barrage routiers de la CGTR des années précédentes
    La récupération commence!!!, Posté
    L heure est à l apaisement. On aura bientôt plus rien à manger alors ferme ta gueule! Les syndicats même complices!!! Ils se gavent de pot devin et ti places au chaud: Yvan Hoarau et sa promotion directeur territorial sans concours???
    Ferme out gueule dont!
    Tma974, Posté
    Le surf interdit par les requins. Ensanb out meme
    Thierry , depuis son mobile, Posté
    Enfin !