Tribune libre de Virginie Gobalou, conseillère régionale d'opposition :

Lettre au président de la Région "face au mutisme consternant" de la classe politique


Publié / Actualisé
Tandis que l'appel du 17 novembre est en train de se transformer en un immense mouvement social contre la politique de matraquage fiscal du gouvernement, l'essentiel de la classe politique fait preuve d'un mutisme consternant. Les rares voix qui se sont prononcées ont pour certaines appeler au calme tout en comprenant le mécontentement grandissant du peuple alors que certaines voix plus rares ont appelé à un renforcement de cette grogne sans toutefois vraiment mesurer la gravité de leur soutien à un mouvement émanant de la toile et hors portée de tout contrôle.
Tandis que l'appel du 17 novembre est en train de se transformer en un immense mouvement social contre la politique de matraquage fiscal du gouvernement, l'essentiel de la classe politique fait preuve d'un mutisme consternant. Les rares voix qui se sont prononcées ont pour certaines appeler au calme tout en comprenant le mécontentement grandissant du peuple alors que certaines voix plus rares ont appelé à un renforcement de cette grogne sans toutefois vraiment mesurer la gravité de leur soutien à un mouvement émanant de la toile et hors portée de tout contrôle.

Tandis que l’appel du 17 novembre est en train de se transformer en un immense mouvement social contre la politique de matraquage fiscal du gouvernement, l’essentiel de la classe politique fait preuve d’un mutisme consternant.

Les rares voix qui se sont prononcées ont -pour certaines- appelé au calme tout en comprenant le mécontentement grandissant du peuple alors que certaines voix plus rares ont appelé à un renforcement de cette grogne sans toutefois vraiment mesurer la gravité de leur soutien à un mouvement émanant de la toile et hors portée de tout contrôle.

La Région, impliquée en tant que voix retranscrivant localement la fiscalité relative aux carburants, et qui, a été littéralement prise d’assaut, ne peut ni accepter une réponse sécuritaire ni, se contenter de déployer la mesurette de soutien de 100 euros à 100 000 foyers .

La Région doit exiger sans délai, la suspension de la décision gouvernementale de surtaxation des carburants puisque cette mesure impacte chaque citoyen au quotidien, encore plus cruellement dans une île constamment embouteillée ou l’usage des voitures est, qui plus est, incontournable.

Monsieur le Président, le peuple en a ras-le-bol d’etre abusé et son exaspération reflète combien il se sent maltraité, dépossédé du fruit de son travail et floué par des promesses électorales qui, en fait d’allégement, ne cessent de rendre la pression fiscale de plus en plus intenable dans un contexte généralisé de surenchérissement du coût de la vie.

Le peuple, de plus en plus conscient et impatient n’acceptera aucune autre solution de la part d’un monde politique et de ses élus de plus en plus décrédibilisés, déconnectés, des réalités locales et dédaigneux de la majorité des citoyens.

Virginie GOBALOU
Conseillère régionale de l’opposition

   

4 Commentaire(s)

Douala, Posté
6800 euros + augmentation des carburants = la reunion explose !
Macatia, Posté
Pour calmer cette rogne, il faut exiger du président de la région de prendre une deliberation pour annuler toutes les augmentations de taxes qu'il a mis en place sous prétexte que c'est le gouvernement qui demande, c'est faux, il n'est pas obligé mais c'est pour payer la NRL. La pas seulement Caroupaye et Mongin ses camarades qui ont le droit de bénéficier de la détaxe du carburant, les réunionnais aussi.
JP, Posté
Madame, je vous félicite pour votre intervention. Tout ce qui se passe ces jours-ci relèvent de la responsabilité directe de la Région Réunion et sa mesure de soutien de 100 ? est totalement scandaleuse puisque ce n'est qu'une façon d'acheter des voix. Pourquoi ne pas plutôt utiliser ce budget de 10 millions à construire un vrai projet de lutte contre la vie chère qui est effectivement une plaie à la Réunion ? En clair, la Région utilise l'argent de nos impôts (du moins pour ceux qui en payent) pour le redistribuer en prétextant que ce sont eux qui soutiennent les Réunionnais. C'est vraiment du Foutage de Gueule total et je vous encourage à continuer à dénoncer cette mascarade.
THOR, Posté
La Région, la Région si vous saviez combien de personnes autour de moi lui en veulent......sa