Tribune libre de Jacky The-Seng, conseiller municipal de Saint-André :

Les gilets jaunes et le mutisme du maire de Saint-André


Publié / Actualisé
Depuis le 17 novembre, la Réunion est bloquée par les " gilets jaunes ".C'est la première fois, chez nous, qu'un mouvement social de cette ampleur est initié par des citoyens. C'est la preuve d'un malaise profond auquel il faut trouver de vraies solutions et vite.
Depuis le 17 novembre, la Réunion est bloquée par les " gilets jaunes ".C'est la première fois, chez nous, qu'un mouvement social de cette ampleur est initié par des citoyens. C'est la preuve d'un malaise profond auquel il faut trouver de vraies solutions et vite.

Aucune commune de l’Ile n’échappe aux manifestations et barrages de route. Saint-André y est bien entendu concernée au point tel que le couvre-feu a été instauré à la demande de la municipalité. Après une semaine de blocage, il est urgent que de véritables discussions s’engagent pour dénouer la situation qui pénalise lourdement l’ensemble de la population. Et surtout, sans tentative de récupération politique grotesque comme on a pu le constater, ici et là.

Elu municipal de Saint-André, je ne peux que déplorer le mutisme du Maire Jean-Paul Virapoullé - par ailleurs conseiller de la majorité régionale - sur ces graves événements qui secouent, depuis une semaine, notre commune et la Réunion en général.

Jacky The-Seng
Conseiller municipal- Saint-André

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !