Tribune du Syndicat Général des Lycéens :

Arrêtons de faire de nous, les jeunes un outil politique !


Publié / Actualisé
Ce matin nous entendons à la télévision que la ministre de l'outre-mer Madame Annick Girardin "félicite la réouverture des établissements scolaires dès demain". (photo d'illustration)
Ce matin nous entendons à la télévision que la ministre de l'outre-mer Madame Annick Girardin "félicite la réouverture des établissements scolaires dès demain". (photo d'illustration)

Nous élèves, en sommes plutôt inquiet, compte tenu de l’ampleur croissant du mouvement.
Routes abîmées, barrages, jets de pierre, violences ; non, ce n’est pas un récit de guerre mais bien ce que nous, élève devrons affronter sur le chemin de l'école demain.

Au nom du Syndicat général des Lycéens, nous sollicitons Monsieur le Préfet et
Monsieur le Recteur pour prendre une décision responsable.

La sécurité des élèves est plus importante que la pseudo image de retour au calme que vous souhaitez envoyer.
Les premières victimes de la fermeture, c’est nous, mais notre sécurité est un choix qui s’impose.

Nous devons nous faire entendre.

Le Secrétaire Général du SGL

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !