Tribune libre du théâtre Sabbatta :

Le festival Sa m'aim n'aura pas lieu, peut-être reporté en mars


Publié / Actualisé
Malheureusement, c'est ce qui va arriver car les derniers développements nous laissent augurer un blocage maximal de l'ile mercredi 28 novembre, ne nous laissant aucune possibilité de maintenir une conférence de presse sur un sujet qui n'intéressera personne et ensuite, je en sais pas comment cela va évoluer et je ne suis pas sûre que quand tout sera fini, si cela finit un jour car notre dictateur national n'a pas l'air décidé à lâcher les cochons-payeurs que nous sommes!!!, je ne suis pas sûre que les gens se précipiteront au théâtre.
Malheureusement, c'est ce qui va arriver car les derniers développements nous laissent augurer un blocage maximal de l'ile mercredi 28 novembre, ne nous laissant aucune possibilité de maintenir une conférence de presse sur un sujet qui n'intéressera personne et ensuite, je en sais pas comment cela va évoluer et je ne suis pas sûre que quand tout sera fini, si cela finit un jour car notre dictateur national n'a pas l'air décidé à lâcher les cochons-payeurs que nous sommes!!!, je ne suis pas sûre que les gens se précipiteront au théâtre.

La pub est toujours chez moi et n'a pu être distribuée, je vous ai envoyé ce que j'ai pu quand la poste a ouvert, mais rien n'est encore arrivé et si nous maintenons le festival sans pub, nous n'aurons personne alors que nous devrons payer le théâtre et les techniciens.
Je vous propose donc de reporter le festival aux vacances de mars où nous serons je l'espère plus sereins. En attendant, quand vous recevrez la pub, gardez-la, on changera les dates sur les affiches.

Messieurs-dames les journalistes, vous pourrez annoncer très bientôt la mort du théâtre amateur à la Réunion que des "restrictions budgétaires" ciblées  ont chassé avec pertes et fracas de leur lieu d'accueil depuis  7 éditions et qui se retrouve à la rue après avoir engagé beaucoup de temps et de dépenses pour maintenir un art déclaré d'utilité publique depuis le Vème siècle avant JC. En Grèce, pas à la Réunion !

Comme nous ne disposons pas d'un infime pourcentage du budget des salles conventionnées qui ne perdront finalement pas grand chose dans ce "conflit",  nous glissons un peu plus vers la sortie à chaque déconvenue,

Et voilà le théâtre amateur,  un espace de libre expression populaire, qui se trouve sur la corde raide dans l'indifférence générale !
Si ceux qui bloquent avaient un minimum de conscience politique, ils bloqueraient les accapareurs au lieu de bloquer ceux qui vivent  les mêmes difficultés qu'eux  ou ceux qui travaillent pour payer les minima des autres ! Mais où va-t'on ? Quelle est la logique de tout cela ?

Et en plus, la pizzeria où je comptais vous faire manger pendant le festival a été saccagée. elle est entièrement détruite !
Donc, dans l'espoir que les choses s'arrangent, nous nous reverrons à la rentrée pour préparer un nouveau festival sa m'aim qui, je l'espère aura lieu !
N'hésitez pas à envoyer vos commentaires !
Je vous souhaite une bonne fin d'année...

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !