Tribune libre de David Lorion, député de La Réunion :

Déception après les annonces de la Ministre des Outre-mer


Publié / Actualisé
Au treizième jour de blocage sur l'île, la situation économique et sociale est catastrophique :

- 657 entreprises avec quelque 8000 salariés au chômage technique ;
- 600 millions de pertes, une production agricole qui s'effondre ;
- Une saison touristique gâchée.

Des mesures à la hauteur des enjeux ?
Au treizième jour de blocage sur l'île, la situation économique et sociale est catastrophique :

- 657 entreprises avec quelque 8000 salariés au chômage technique ;
- 600 millions de pertes, une production agricole qui s'effondre ;
- Une saison touristique gâchée.

Des mesures à la hauteur des enjeux ?

Non de la déception et de l’amertume :

- Aucune mesure spécifique pour répondre à la crise que nous subissons.
- Seulement une répétition des textes législatives déjà votées et insuffisants (les 7 députés réunionnais ont voté contre comme l’ensemble des députés ultramarins)

Pour les entreprises, le Gouvernement leur dit de s’adresser :

- A la préfecture pour le traitement des demandes de chômage partiel ;
- Au trésor public pour l’étalement de leurs impôts ;
- A la BPI pour trouver des prêts complémentaires pour les dettes qui se sont accumulées.

De quoi avoir le moral en berne tant les demandes très nombreuses et spécifiques n’ont pour l’heure pas de réponse !

Quant aux exonérations de charge, Madame GIRARDIN nous cite à nouveau la conversion du CICE dans un périmètre plus restreint faisant ainsi perdre environ 20 millions d’euros à nos entreprises. La FEDOM disait il y a quelques jours : " le gouvernement nous trahit " tant la déception est forte. Il n’y aura pas de " choc d’activités " car ce ne sont que des mesures de recyclage de l’argent que l’on a prélevé directement dans la poche des Réunionnais.

Les Réunionnais attendaient un certain nombre de réformes et d’engagements plus radicaux et plus forts pour lutter contre les injustices et la création d’emplois. 

Pourquoi avons-nous pris la décision de ne pas nous rendre à l’invitation de la Ministre ?
C’était un semblant de concertation. Pendant des mois ce Gouvernement nous a sciemment ignoré et méprisé dans toutes les phases de la construction de son budget pour l’Outre-mer.

David LORION,
Député de La Réunion

   

2 Commentaire(s)

LA FAUCHEUSE, Posté
Bravo post CITOYEN... Mais voyons monsieur LORION ce sont vos proches amis et camarades qui ont contribué à tout cela... Par leur gestion de 50 ans de profit sur le dos des réunionnais... Ne nous prenez pas pour des imbéciles... Vous vouliez être et faire dans la continuité... Alors STOP aux profiteurs et continuez à faire la bise à Didi...
Citoyen, Posté
...et durant des années les politiciens au pouvoir (droite-gauche) étaient des NULS; on ne peut rejeter sur les autres leurs propres inepties. Pour l'instant mieux vaut se taire camarade lorion