Tribune libre du Collectif pour le Changement :

Synthèse des revendications à l'attention du maire de Saint-Denis


Publié / Actualisé
Cette synthèse de revendications est le fruit d'un travail participatif et concerté entre les Gilets jaunes des quartiers Camélias, SHLMR Le Ruisseau et Vauban. Les débats ont été élargis à des associations, des chefs d'entreprises ou encore de simples citoyens souhaitant faire part de leurs avis et propositions.
Cette synthèse de revendications est le fruit d'un travail participatif et concerté entre les Gilets jaunes des quartiers Camélias, SHLMR Le Ruisseau et Vauban. Les débats ont été élargis à des associations, des chefs d'entreprises ou encore de simples citoyens souhaitant faire part de leurs avis et propositions.

Nous n’avons pas la prétention de porter à votre connaissance les revendications de tous les Gilets Jaunes. Nous souhaitons que notre contribution soit prise en compte et nous sommes prêts à dialoguer. Nous avons eu la volonté d’être sur des revendications concrètes et voulons des réponses tout aussi concrètes.

Nous sommes solidaires et en accord avec les revendications qui ont déjà été portées.

✓ En matière de vie chère et augmentation du pouvoir d'achat

• Au-delà de l’alignement des prix sur ceux de la métropole, nous demandons que soient pratiqués des prix réunionnais qui prennent en compte notamment le niveau de vie des ménages les plus modestes :

Comment ?
• Par l’observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion (OPMR) qui doit :
- veiller à l’encadrement des prix pratiqués par des contrôles réguliers,
- pouvoir prendre des mesures de sanctions pécuniaires à l’encontre des commerces pratiquants des tarifs élevés,
- garantir l’information et la transparence dans la formation des prix et sanctionner les pratiques commerciales abusives (ententes, relation fournisseurs et grande distribution).

• Pour garantir cela, il faut revoir la composition de l’OPMR avec une prépondérance des associations de consommateurs et plus d’information envers la population.

• Nous demandons plus d’ouverture à la concurrence dans les secteurs d’activités où sont identifiés des situations de monopoles ou d’oligopoles (textile, ameublement, alimentaire, bancaire...). Cela aura également un impact sur l’emploi.

• Nous demandons une mesure spéciale pour les retraités : suppression totale des prélèvements sociaux sur les pensions de retraites afin de leur permettre de vivre et non plus de survivre après avoir apporter leur contribution à la société.

✓ En matière d'économie et d'emploi

• Nous demandons aux décideurs économiques d’identifier les filières d’activités et de productions qui créent du développement économique et de l’emplois à la Réunion afin de permettre aux jeunes de s’orienter vers des formations leur garantissant un emploi durable à la Réunion ou les incitant à l’entreprenariat.

• Nous demandons la création d’un centre public de formations et d’accompagnement : (guichet unique)
- accessible à toutes personnes ne disposant pas de qualifications professionnelles,
- qui recense les besoins en main d’œuvre dans les métiers en demande et les filières qui recrutent,
- qui dispense des formations professionnelles de qualités et de haut niveau en lien avec les besoins des secteurs d’activités,
- qui devra rendre des comptes sur le nombre de personnes formées ayant trouvé un emploi.

• Nous demandons de conditionner la baisse des charges patronales des entreprises à l’embauche en CDI, avec un système de bonus/malus en fonction de la taille des entreprises " plus on embauche et moins on paie de charge ".

• Nous demandons pour les salariés en activité l’application à la Réunion de toutes les conventions collectives nationales sur le territoire réunionnais afin que les salariés réunionnais aient les mêmes droits et devoirs que ceux métropolitains quelques soient les secteurs d’activités.

• Nous demandons que soient favorisés les entreprises et commerces qui s’installent dans les quartiers et qui privilégient les embauches de proximités. Limiter l’ouverture de grandes surfaces de consommation. Cela permettra à une petite échelle de réduire les déplacements domicile/travail, participera à la réduction de la consommation de carburant, aux embouteillages et plus généralement aux enjeux écologiques.

• Nous demandons la mise en place d’un réel réseau de transport en commun permettant aux Réunionnais de se déplacer de manière efficace et coordonnée sur toute l’île de la Réunion.

✓ En matière politique

• Nous demandons la mise en place comme en métropole de conseils citoyens a qui les élus devront rendre des comptes selon un calendrier annuel défini.

• Nous demandons le réel non cumul des mandats politiques et le non cumul de fonctions au sein d’organismes ou d’entreprises.

• Nous demandons l’encadrement des indemnités des élus plus de transparence et d’information par la publication officiel des barèmes d’indemnité afin que l’élu ce concentre plus sur le développement économique que le développement de son patrimoine personnel.

• Nous demandons la transparence et la traçabilité des fonds publics issus des taxes et autres impôt locaux par une information régulière et continue des contribuables et des citoyens.

• Nous demandons que toutes les embauches en collectivité soient externalisées vers des organismes indépendants privilégiant les compétences à la complaisance.

Collectif pour le Changement

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !