Tribune libre de Henry Hippolyte :

Trompe pa nou de combat !


Publié / Actualisé
Notre quotidien connaît ces derniers temps de sérieuses turbulences. Beaucoup de personnes se dressent en révolutionnaires acharnés, en juges de la vérité et du savoir, ou encore en bons samaritains, s'il plaît à Dieu. Aussi, ces personnes doivent affronter la cavalerie, les blindés, les coups de crosse et lutter également contre le commandement du Seigneur : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". C'est sûr ! Il y a des fois où il est bon d'avoir la foi !
Notre quotidien connaît ces derniers temps de sérieuses turbulences. Beaucoup de personnes se dressent en révolutionnaires acharnés, en juges de la vérité et du savoir, ou encore en bons samaritains, s'il plaît à Dieu. Aussi, ces personnes doivent affronter la cavalerie, les blindés, les coups de crosse et lutter également contre le commandement du Seigneur : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". C'est sûr ! Il y a des fois où il est bon d'avoir la foi !

Quand j'écris ça, loin de moi l'idée de porter des jugements sur quiconque ou d'essayer d'entrer en compétition sur le terrain glissant et dangereux des mots blessants et de la colère incontrôlée. Ce n'est ici qu'une opinion parmi tant d'autres.

Je pense seulement qu'il faut rester mesuré face aux bouleversements. Les émotions légitimes qui nous submergent à chaque événement manquent trop de recul pour être apaisées. En effet, nous sommes entrain de chercher notre bien-être dans la colère, la haine ou encore la mort de nos entreprises et pire, des emplois. Na in nafèr lé pas bon là! Zot i trouve pas ?!

Nos émotions ne doivent pas s'affronter négativement. Elles doivent s'unir sur un  même terrain : celui du respect, de la dignité, de la fraternité et de la solidarité partagés. Car ce n'est, ni la majorité de notre population, ni des peuples opprimés, qui doivent subir la colère qui gronde en nous! 
La colère et la déception doivent être dirigées vers ceux qui créent les inégalités et la souffrance humaine, ceux qui attisent des conflits et entretiennent les guerres, ceux qui dirigent sans partage, qui décident pour le peuple, mais pas avec le peuple. Les difficultés viennent de là et il n'est pas besoin d'en créer d'autres ailleurs. Trompe pa nou de combat ni de cible!

Tomber dans la violence des mots et des actes donnerait raison à ces personnes qui n'attendent que la haine des peuples et le chaos, pour élargir encore plus leur domination. Et au final, banna i risque de toujours gagner et nous de perdre encore! Soyons combatifs, mais respectueux et dignes! Ce sont ces valeurs que nous devons léguer à nos enfants et à la jeunesse pour qui nous voulons tous, à n'en pas douter, un avenir meilleur.

N'oublions pas enfin, que sur cette terre créée par le Grand Architecte de l'univers, nous sommes tous des locataires, le temps d'une vie.

BONNE ANNEE TOUTE DOMOUN !!

Henry HIPPOLYTE
 

   

1 Commentaire(s)

Inconnu, depuis son mobile, Posté
Bonne Année Monsieur.
Que vos v?ux de retenue pour l'année de revendications qui s'ouvre dans quelques heures soient entendus. Que les esprits pondérés de tous bords puissent être au rendez-vous pour rappeler que c'est bien dans le calme que l'on dialogue. Dans la confiance que l'on échange. Dans la paie que les sociétés (que les homme en société) prospèrent.
Bonne Année La Réunion !