Tribune libre de Firose Gabor :

Invitation du Président...Une opération d'enfumage


Publié / Actualisé
Nous avons tous suivi l'actualité du moment. Le Président de la République invite 12 maires de La Réunion ainsi que d'autres élus des Outre-mer à venir le rencontrer à Paris afin de porter les doléances des concitoyens. Nous aurions pu nous dire "enfin une prise en compte de nos problèmes" sauf que Les Réunionnais ne sont pas dupes. Après des mois où le pouvoir n'a pas écouté le peuple de France et des Outre-mer, ni pris le temps d'organiser des concertations, après avoir agi avec mépris à l'égard d'un mouvement qui se veut citoyen...
Nous avons tous suivi l'actualité du moment. Le Président de la République invite 12 maires de La Réunion ainsi que d'autres élus des Outre-mer à venir le rencontrer à Paris afin de porter les doléances des concitoyens. Nous aurions pu nous dire "enfin une prise en compte de nos problèmes" sauf que Les Réunionnais ne sont pas dupes. Après des mois où le pouvoir n'a pas écouté le peuple de France et des Outre-mer, ni pris le temps d'organiser des concertations, après avoir agi avec mépris à l'égard d'un mouvement qui se veut citoyen...

Voilà une grande opération d’enfumage à coup de communication. Opération qui verra bon nombre d’élus locaux y participer, et cautionner les méthodes de l’Etat. Comme si depuis tout ce temps et selon l’adage "Faire croire c’est un métier", on voudrait nous faire croire que l’Etat n’a pas connaissance des problèmes posés ici dans notre pays !

Il faut que le Président invite des Maires pour "porter des doléances", mais lesquelles ?? Exemple de la commune du Port: à quel moment la population a-t-elle été informée de la mise à disposition d’un cahier de doléances ? Est-ce-que des temps de rencontres ont été proposés aux Portoises et Portois désirant participer au débat ? Que nenni.

Le Maire aurait pu communiquer bien en amont, là on apprend aux informations télé du 24/01/2019 qu’il répondra à l’invitation du Président pour dire de "quelles marges de manœuvre les maires disposent" ? Ce sont effectivement des questionnements auxquels doivent faire face l’ensemble des 24 maires de la Réunion. Mais avons-nous la position de l’association des Maires au sujet de cette invitation ? Que nenni.

En tout cas, voilà une nouvelle fois comment le débat s’organise sans les citoyens et il est à déplorer que des maires y participeront sans même avoir pris le temps au sein de leur propre commune d’organiser des espaces d’expressions et de démocratie participative.

Plus que jamais nous avons besoin d’une nouvelle gouvernance pour changer de modèle… Arèt boush nout zié !

Firose Gabor
Conseillère municipale de l’opposition du Port

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !