Courrier des lecteurs de Jean Claude Comorassamy :

L'hôpital papillon prend son envol


Publié / Actualisé
Après une très longue traversée du désert, que la chenille ayant pris possession dès septembre 2015 sur le site du domaine de la Poncetière à Cambaie. C'est dans cet endroit de nature " idyllique ", digne d'un conte de fée, que cette chenille va débuter sa nymphose pour passer au stade de chrysalide. Tissée dans son cocon, petit à petit, de manière progressive, qu'elle poursuivra sa transformation délicatement de jour en jour, mais pendant un peu plus de trois années quand même !
Après une très longue traversée du désert, que la chenille ayant pris possession dès septembre 2015 sur le site du domaine de la Poncetière à Cambaie. C'est dans cet endroit de nature " idyllique ", digne d'un conte de fée, que cette chenille va débuter sa nymphose pour passer au stade de chrysalide. Tissée dans son cocon, petit à petit, de manière progressive, qu'elle poursuivra sa transformation délicatement de jour en jour, mais pendant un peu plus de trois années quand même !

Maintenant nous pouvons tous prendre conscience, que l’ultime épreuve de cette métaphore prendra fin cette semaine, puisque " l’hôpital papillon " va devenir en réalité le nouveau Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR).

Notons que le futur hôpital public (CHOR) accueillera l’ensemble des activités du Centre Hospitalier Gabriel Martin avec une volonté pour la communauté hospitalière " d’offrir aux usagers et son personnel un établissement sain, confortable et économe, dont la conception et l’exploitation répondront au développement durable de l’île ".

Ce nouvel hôpital permettra aussi, dit-on d’une part, d’augmenter les capacités hospitalières du CHGM, saturées, sans possibilité d’extension et localisées en centre de ville de Saint-Paul et d’autre part de rapprocher les deux établissements publics de santé de l’ouest déjà liés par un projet médical partagé.

C’est dans cette volonté forte, marquée par une logique d’amélioration du service rendu aux patients que se distille l’essence même ce nouveau lieu de soins.

Mais, quel bonheur immense pour ce vieux professionnel hospitalier que je suis, qui partira en retraite bientôt, qui a passé plus de quarante ans dans ce monde passionnant de la santé mais de la santé mentale, à découvrir cette semaine ce nouveau concept de soins à Cambaie !

Aujourd’hui, il s’agit pour moi enfin d’assister à la naissance de ce " nouveau papillon " sortant de sa chrysalide à côté du jardin de l’EPSMR, avec espoir d’assister à son envol dès cette semaine.

Joie sûrement partagée par beaucoup de Réunionnais et surtout avec une ambition pour tout syndicalisme, à maintenir, à défendre un hôpital public de qualité et moderne, tout en disposant des moyens appropriés, à servir toute cette population. Le bien-être avant tout !

Jean Claude Comorassamy

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !