Tribune libre du député Jean-Hugues Ratenon :

Gestion de l'épidémie de dengue : le gouvernement humilie les Réunionnais


Publié / Actualisé
Lors de sa visite markéting actuelle, la ministre des Outre Mers a annoncé ce dimanche 17 mars au Colorado, le renfort de 50 agents de la protection civile d'ici la fin de ce mois de mars pour lutter contre la dengue. Mon dieu, quel effort !! Merci pour votre grande générosité madame la Ministre. Mais pourquoi faire venir 50 agents hexagonaux ? Pourquoi pas 50 Réunionnais qui pourraient faire ce travail, d'autant que notre île est durement frappée par le chômage. Il faut arrêter avec cette gestion purement coloniale qui perdure depuis des décennies. (Photo : rb/www.ipreunion.com)
Lors de sa visite markéting actuelle, la ministre des Outre Mers a annoncé ce dimanche 17 mars au Colorado, le renfort de 50 agents de la protection civile d'ici la fin de ce mois de mars pour lutter contre la dengue. Mon dieu, quel effort !! Merci pour votre grande générosité madame la Ministre. Mais pourquoi faire venir 50 agents hexagonaux ? Pourquoi pas 50 Réunionnais qui pourraient faire ce travail, d'autant que notre île est durement frappée par le chômage. Il faut arrêter avec cette gestion purement coloniale qui perdure depuis des décennies. (Photo : rb/www.ipreunion.com)

Par ailleurs, que pourront faire ces 50 agents supplémentaires face à une épidémie qui s’accélère : 1698 cas recensés depuis le 1 er janvier dont près de 500 dans la semaine du 04 au 10 mars selon les chiffres officiels et 06 morts depuis le début de la crise en 2018. Le Gouvernement est pleinement responsable de cette situation et ce n’est pas faute de l’avoir alerté.

Dès août 2017, lors de la séance des questions au Gouvernement, j’avais mis en garde le Premier Ministre sur les conséquences catastrophiques de sa décision de supprimer plusieurs milliers de contrats aidés. Je n’ai pas cessé par la suite d’interpeller les dirigeants du pays, soit lors des questions au gouvernement, soit par courriers adressés au 1 er Ministre, aux Ministres du travail, de la santé et des Outre Mers, sur le risque d’une grave crise sanitaire à la Réunion : dengue, chikungunya, leptospirose…, en privant les collectivités et les associations de ces emplois d’utilité publique.

La bande à Macron n’a voulu rien entendre. Le résultat est là aujourd’hui : l’épidémie s’accélère et les autorités locales sont inquiètes à juste titre. Alors anoncer un renfort de 50 agents de la protection civile : c’est d’un ridicule qui heureusement ne tue pas. Le Gouvernement ne se contente pas de créer la crise sanitaire, il humilie les Réunionnais en faisant venir des agents de métropole pour nous montrer comment se débarrasser des moustiques !! Pour rappel : c’est grâce à des centaines de jeunes, pour la plupart, qui ont mené la lutte contre le chikungunya en 2005-2006 et qui ont permis son éradication.

Quand allons-nous sortir véritablement du colonialisme de l’Etat Français ? Nous Réunionnais nous sommes capables. Alors Madame la Ministre, ne vous défaussez pas de vos responsabilités ; assumez et réparez.

Jean-Hugues Ratenon, député de La Réunion

   

1 Commentaire(s)

Citoyen, Posté
Quand ou vois bande sirops critique cette manière décisions , ou l'a envie totoche mais vraiment totoche coups de pieds dans le cul pou fait courir. Où ça certain portrait l'était quant "sa chère amie nassima l'arabe" a licencié 1000 salariés du social que l'étaient intervenus pour chasser la maladie dans la 1ère crise dengue à la Reunion et que ces travailleurs (travailleuses familiales) ont reçu félicitations Mme Bachelot? Quoué certain pinté l'a fait pour ces professionnels là quand la nassima l"'a envoye toutes au chÃ'mage? dans couverture sous le lit le visionnaire comme bande chiens maigres l'a peur l'orage. Allez prend un carte donc bande barbouillé