Courrier de la députée Nadia Ramassamy :

Actes transphobes, homophobes, racistes, sexistes et antisémites : pour un durcissement des peines


Publié / Actualisé
En octobre dernier, madame la députée et présidente de l'Intergroupe parlementaire des Outre-mer Nadia Ramassamy avait alerté madame la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa, sur la recrudescence des actes homophobes. A la suite de l'agression transphobe de dimanche dernier à Paris, vous trouverez ci-joint le courrier de relance de la députée.
En octobre dernier, madame la députée et présidente de l'Intergroupe parlementaire des Outre-mer Nadia Ramassamy avait alerté madame la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa, sur la recrudescence des actes homophobes. A la suite de l'agression transphobe de dimanche dernier à Paris, vous trouverez ci-joint le courrier de relance de la députée.

Dimanche 31 mars, Julia, une femme transgenre a été victime d’une agression transphobe aussi abjecte qu’intolérable, en plein Paris. Avant elle, ce sont 186 signalements de transphobie - des discriminations au rejet en passant les insultes - qui ont été recueillis sur l’année 2018 par l'association SOS Homophobie.

Auparavant, dans un courrier, daté du 12 octobre 2018, j’avais attiré votre attention sur la situation des jeunes LGBT victimes de violences, de discrimination et en situation de rupture familiale.

A ce jour, je n’ai reçu aucune réponse et aucune réaction de votre part, ni de votre Cabinet. Quatre mois après le lancement par votre Gouvernement d’un " plan d’urgence " contre les violences LGBT, les demandes plus que légitimes de sécurité et d’égalité se font toujours attendre.

Ainsi, Madame la Secrétaire d’État, je vous serais très reconnaissante de bien vouloir étudier, avec Madame la Ministre de la Justice et Garde des Sceaux Nicole BELOUBET, le durcissement pénal pour toutes les discriminations, qu’elles soient à caractère antisémites, racistes, sexistes, homophobes et transphobes.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Madame la secrétaire d’État, à l’assurance de ma très haute considération.

Nadia Ramassamy
Présidente de l'Intergroupe parlementaire des Outre-mer
Députée de La Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !