Tribune libre de la FSU Réunion :

La FSU se félicite de la mobilisation du jeudi 4 avril


Publié / Actualisé
La FSU Réunion applaudit la manifestation du jeudi 4 avril 2019 contre le projet de loi Blanquer " Pour une école de la confiance ". Celle-ci constitue une première étape pour obtenir le retrait de ce projet. Rappelons qu'il rencontre l'opposition unanime de toutes les organisations syndicales. Il prépare en effet une école du tri social et n'est motivé que par des considérations d'économies budgétaires. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La FSU Réunion applaudit la manifestation du jeudi 4 avril 2019 contre le projet de loi Blanquer " Pour une école de la confiance ". Celle-ci constitue une première étape pour obtenir le retrait de ce projet. Rappelons qu'il rencontre l'opposition unanime de toutes les organisations syndicales. Il prépare en effet une école du tri social et n'est motivé que par des considérations d'économies budgétaires. (Photo rb/www.ipreunion.com)

S’il était adopté, l’école publique en serait durablement affaibli avec en particulier la fusion des écoles et collèges. Quant aux personnels, la FSU s’oppose aux tentatives de mise au pas, qu’il s’agisse d’une main- mise sur leur formation ou encore sur leur liberté d’expression.

Ce projet de loi fait suite aux suppressions de postes déjà programmés pour la prochaine rentrée et aux réformes des lycées, de la voie professionnelle, du bac qui organisent déjà une école à deux vitesses.

Le ministre doit entendre les revendications des personnels et des parents et renoncer à son projet qui ne répond pas aux enjeux de réussite de tous les jeunes. Il doit aussi renoncer aux réformes en cours et entendre enfin les représentants des personnels. En tout état de cause, la FSU continuera à mettre tout en œuvre pour en obtenir le retrait.

FSU Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !