Tribune libre du parti pour l'éducation et l'unité populaire (Peup) :

La dure réalité


Publié / Actualisé
La majorité municipale saint-louisienne persiste et signe dans son amateurisme. Le compte administratif qui sera présenté ce mercredi 10 avril connait, encore une fois, des errements comptables qui méritent des éclaircissements. Ci-dessous un aperçu :
La majorité municipale saint-louisienne persiste et signe dans son amateurisme. Le compte administratif qui sera présenté ce mercredi 10 avril connait, encore une fois, des errements comptables qui méritent des éclaircissements. Ci-dessous un aperçu :

- Les engagements pris avec l’Etat, en juin 2018, au travers du contrat de confiance ne sont pas respectés. En effet, dans ce contrat, les dépenses réelles de  fonctionnement ne devaient pas dépasser la somme de 80 697 938, 00 euros. Nous constatons que, dans ce qui nous sera présenté, les
dépenses réelles de fonctionnement s’élèvent à 82 016 697, 04 euros : un dépassement de 1 318 759 euros. Encore une fois, les engagements ne sont pas tenus !

- De la mauvaise gestion des affaires, la commune aura une reprise financière de 989 069, 25 euros sur ses dotations.

Voilà la dure réalité !

La sincérité et la concordance des chiffres entre les délibérations et le compte administratif faussent le résultat de l’excédent annoncé par le maire et son équipe. Nous aurons l’occasion de préciser notre argumentation et de démontrer les autres anomalies lors du conseil municipal.

Philippe Rangama pour le bureau politique du Peup

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...